jeudi 25 octobre 2018

Ma vie de Drogué




Des cachets d'Excta…sous formes infantilisantes,
de quoi vous envoyer au Ciel.
C'est sur cette jolie musique planante, composée je crois par un français, mais, hélas, chantée en anglais, qu'un ami flamand m'a filé 2 cachetons qui m'ont envoyé en l'air, une drogue du pauvre à 4 euros pièces à Bruxelles, tandis-que lui,
se sniffait une ligne de Cocaïne
à 50 euros le gramme,
ce qui explique son incapacité à s'enrichir.
Ma vie de drogué se résume précisément à ceci :
1, Courant des années 90, quelques tranches de Space-Cake.
24 heures de délire chez des amis de Tours.
Une expérience faramineuse, extraordinaire,
où j'étais retombé en enfance,
et me revoyais avec mes copains et copines poser des "paquets-cadeaux"
sur la route,
pour faire s'arrêter les automobilistes,
pendant que nous, cachés derrière le talus,
nous pouffions de rire.
Soit l'automobiliste ouvrait le paquet
qu'il jetait furieux, vu le contenu,
soit, il l'embarquait et ne découvrirait que chez lui
qu'il s'agissait de bouse de vache…
N'ai jamais regretté cette magique expérience.
Par contre, jamais de joint, la fumée m'irritant la gorge.
Montées et descentes du SP étaient en prodigieuses montagnes russes, je n'ai jamais autant rigolé.
Ai bien mis 24 heures avant de descendre complètement.
Une amie qui en avait pris une autre fois
et avait conduit sous influence
croyait être aux autos-tamponneuses.
2, 1996-2010, sniffs de Poppers.
3, 2017-2018, Tramadol,
opiacé, je crois, remboursé par la Sécu,
pour tenter de palier les effets terribles de mon deuil, de l'insupportable séparation.
Laïka et moi, vivant désormais chacun d'un côté et de l'autre du miroir.
Arrêt du Tramadol au bout de 4 mois de prise.
Perte notable de facultés médiumniques,
contre laquelle Totof m'avait judicieusement mis en garde, rêves minables et piteux.
Les chercheurs sur les EMI/NDE ont noté que la prise de morphine
diminuait de beaucoup les expériences hors du corps, ou la mémoire de celles-ci.
La piste des "rationalistes" et "matérialistes" pour contrer l'immatérialité de la conscience,
et l'existence de l'âme tombe ici à l'eau.
Le cerveau est une radio qui capte et diffuse les pensées.
4, 2018, prise sur deux jours de  2 cachets d'Extasy +  Verres de Gin.
Un seul effet notable : assommé.
Rien de rien de transcendant.
Un effet, je trouvais "The Garden", magnifique,
surtout 2 accords de cordes, un glissement d'un ton à un autre,
avec aucun stupéfiant en lice,
je la trouve uniquement charmante.
Bref, je n'y retrouve plus mon Minotaure.
Ai-je honte ? Pas du tout.
4 expériences dans une vie, que dalle !
Aucun de ces stupéfiants ne déclencha un phénomène (par)anormal
ou spirituel quelconque.
PS : je boude et suis profondément offensé de ne point avoir d'avis de Totof !

18 commentaires:

  1. La came.

    Longue expérience personnelle, toujours dans le festif.

    Mauvais exemple, je ne suis accro à rien, question de tempérament.

    J'ai eu ma période ogre à la Depardieu.

    Les trucs de synthèse, c'est de la merde, l'héro c'est dégueu, la coke ça rend fou.

    Les champignons, c'est marrant, l'acide c'est trop speed, reste la fumette.

    ça calme.

    Je me souviens du périph nord à 3 heures du mat sous champis, les enseignes néons multicolores me sautaient dessus.

    Grosse histoire avec l'alcool et les mélanges en tous genres. J'ai avalé un bistrot entier en 30 ans et fumé 10 ha de cannabis.

    En plongée, on arrivait même à se faire les paliers à la bière. C'est technique. Je bouffais les queues de langoustes crues à 30m, les huitres, les violets.

    La vraie question : es tu plus saoul que raide ou plus raide que saoul ?

    Question d'équilibre, surtout au delà de 2gr, là ça devient du grand Art, après la dixième téquila frappée et le dixième pét.

    En général, c'était moi qui ramenait les autres.

    J'ai toujours couché dans mon lit, jamais dans le caniveau.

    On a sa dignité. Je ne supporte pas les épaves qui ne se tiennent pas, se vautrent ou font du scandale.

    La bonne méthode consiste à se faire gerber avant d'aller au pieu quand le plafond passe à la cave.

    A 22 ans, je bossais comme pion à 90 bornes de chez moi. On se poivrait jusqu'à 3 heures du mat. 2 heures de dodo, et zou, à donf (150km/h sur les nationales), la journée de boulot, les mômes, retour, les cours du soir à sc po, et on remet ça.

    J'ai toujours eu les études les plus silencieuses à 8H. Je foutais les emmerdeurs debout sur un pied sur leur table.

    On a usé 8 voisins du dessus en 8 ans et 4 concierges.

    Quand on a été expulsé par le proprio, l'agence a voulu nous faire un procès pour destruction d'appartement. On co-louait un taudis sans chauffage avec 1 seule prise en 220v qui alimentait tout. Parfois ça explosait en un grand flash. J'ai passé l'hiver 86 avec 5cm de glace à l'intérieur des vitres de ma "chambre".

    On se tenait chaud dans la cuisine avec un poêle à gaz, le bang, et on descendait un pack de 24 bières par jour à 3 en fond de conso, hors festif.

    Tout le monde a brillamment réussi ses études très supérieures.

    Sur le campus, quand Louis rentrait du Libéria avec 5kg d'herbe dans la valise diplo, c'était fiesta pendant 3 semaines. On a fumé des machins de 3 kilomètres avec les gars de Steel Pulse.

    Sinon, on écoutait ça dans l'undeground grenoblois :

    https://www.youtube.com/watch?v=dvQ4oUMRqRM

    The Batmen. Roberto est un amour.

    J'étais à ce concert évidemment. Du Punk rock tatapoum à 140bpm de sa race pour pogoter en furie.

    Cette année là, hépatite A après fiesta hallucinante. Foie détruit.

    Rapport avec l'éveil ou la Kundalini : aucun !

    Ceux qui fument auront probablement un cancer du poumon, mais les buveurs d'eau et les pisse froid auront tous le cancer de l'anus. Reiser.

    Evidemment je me suis calmé. Je ne bois que raisonnablement du pinard.

    J'ai une très grosse résistance à toutes ces merdes.

    J'en ai bien profité et suis passé à autre chose.

    Kundalini a tué tous ces "plaisirs" en moi, et d'une manière générale, tous les plaisirs profanes.

    A l'évidence, et au-delà du côté festif qui cache la forêt, cela masquait un profond mal être.

    Kundi a tout remis à l'endroit.


    :)

    Je ne t'avais pas fait la morale avec le Tramadol, c'était l'avis d'un connaisseur.

    Mais j'ai horreur de me vanter de ce genre de trucs.

    Y'a vraiment pas de quoi.

    Tous mes potes qui se piquouzaient sont crevés.

    C'était ma limite : pas d'injection.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin ! En même temps je rigole… Totof se manifeste… tu aurais manqué à Parabellum… tu peux juger combien ma vie de drogué équivaut à presque rien… Je ne comprends même pas comment, et alors que vivant K, j'ai échappé à la drogue ! Il m'en aura fallu de la résistance !

      Supprimer
    2. @Totof... Tramadol, eh bien oui, avis de connaisseur ! Comment d'ailleurs le savais-tu ? Depuis que je n'en prends plus (des mois) je fais ENFIN des rêves avec ma Laïka qui est lE grand mystère ! LA GRANDE MATITRESSE SPIRITUELLE DE MA VIE C EST ELLE ET MA CHATTE USEPPINA.... ET TOUS EMS AUTRES ANIMAUX CHERIS. Quoique toi aussi tu as une dimension animale !

      Supprimer
    3. @Totof, tu me troubles comme tu troubles Wendy, et PB…

      Supprimer
  2. Pas de la résistance mon Brebis d'Amour, de l'Innocence !

    Tu n'images pas la chance que t'as.

    T'es le mec le plus vernis que je connaisse.

    T'as ce côté cash un peu cucul la praline qui émeut.

    C'est un compliment.

    En général, les mecs comme ça sont cons comme des planches. Mais TOI, t'as la Grâce coco !

    Et la MERE Kundi ni est pas étrangère.

    Nous sommes frères ou sœurs comme ceux de la Légion du même pays.

    On a envie de te prendre dans nos bras.

    Penses à Depardieu ému aux larmes par l'innocence d'un oiseau posé sur une branche.

    Pour moi, tu es cet oiseau.

    Tu n'imagines pas le BIEN que tu as fait à mon âme.

    Quand je dis que je suis passé à la cave, tu n'imagines pas à quel point.

    Depuis mes 9 ans, ma vie est .....

    Tu sais, en Bonne Salope de Scorpionne, je n'ai jamais quitté qui que ce soit sans le piquer à mort.

    Par un claquement de talon.

    Fatalement, la salope s'est piquée elle même, au milieu du ruisseau fangeux de son existence dissolue, passée à chalenger celui sur qui elle avait craché à l'âge de 9 ans.

    J'ai mener ma vie à l'envers.

    Il / Elle ? Tu sais bien que pour NOUS autres, ça n'a plus aucune espèce d'importance. ça n'en a jamais eu d'ailleurs. A 18 ans, je me maquillais et me vernissais les ongles pour faire chier mes cons de voisins. J'ai vécu presque 7 ans avec G, comme un amant, mais sans baiser, bien que souvent dans le même lit, on a fini comme de vieux amants, jusqu'au jour de mon mariage, je ne l'ai jamais revu. Pour un agrégé de maths, il est enterré en Ardèche à faire des cours à des BTS chez les pécores.

    La Scorpionne a piqué.

    J'ai vécu 5 ans avec une jolie poupée, un Amour fou et R&R. Alors que mon père était mourant du cancer, la chambre au dessus, elle me dit qu'elle a arrêté la pilule, elle veut qu'on fasse un gosse là maintenant. J'ai dit non. Ensuite elle m'a trompé avec un bellâtre, et elle a fait une môme toute seule. Comme sa mère, fille-mère à la sortie de la guerre et 20 ans plus tard, Elle, la petite dernière chouchoutée. Elle a fait une môme seule, le syndrome de sa vieille. Aujourd'hui, elle est enterrée vivante dans le Jura, elle fait des treks de 50 bornes en courant, le regard vide. Pourquoi tous les malheureux(ses) montrent-ils leurs gueules sur le net ? Cours Forest, Cours !

    Dès fois j'ai envie d'aller la voir et de lui dire comment arrêter de courir. ça me fait encore mal.

    Pour échapper à tout ça, j'ai monté un genre de cirque Pinder autour de moi, en épousant mon Ange et sa Smala. Elle est un peu comme toi. Elle m'émeut. Les femmes émouvantes m'enchantent, les autres m'emmerdent.

    J'ai avalé le monde comme un Ogre, mais en lui rendant ce qu'il me donnait.

    C'est ce qui a fondé mon équilibre et qui m'a évité de devenir fou.

    Je fume pour descendre, le soir, éviter l'astral, le mysticisme, l'occultisme, rester sur terre, m'ancrer encore un peu. En silence, alors, j'étudie et quand dort le monde, je veille.

    Ton androgyne d'Amour.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "cash cul cul la praline"... ah, ah, ah ! Oh, le billet !

      Supprimer

  3. outgreen26 octobre 2018 à 18:46
    hey K¡llum¡n∆†¡
    wo ist dein blog hin???
    bitte schreib mir auf l.wild@web.de
    ich hab versucht dich zu kontaktieren...

    https://ufo-tv.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  4. AZ lka defonce ...
    Tout essayé sauf l'héro (opiacé c'est bon qu'a l'hosto).
    La dope c'est une béquille chimique qui répond a un problème psychologique, dans mon cas je m'emmerde , je me défonce.
    l'herbe c'est cool , j'ai fait des bornes a 80 avec bob dans ma voiture.
    l'alcool sa rend con et violent.

    la vrai dèfonce c'est la vie elle même.

    Stef
    le plus délirant le Peyotl, je voyais la musique sortir des HP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as essayé le Peyotl ??? Ah, ah, ah!

      Supprimer
    2. Lire Carlos Castanaeda ( L'Herbe du diable et la petite fumée )

      Supprimer
    3. Je connais ça depuis 30 ans, j'ai je crois lu tous les livres de CC...

      Supprimer
  5. VOILA de la GROSSE DEFONCE !

    https://www.zone-telechargement.world/films/dvdrip/146388-las-vegas-parano.html

    stef

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ? qu"en pense tu ? , moi je ne m'en lasse pas ...

      Stef

      Supprimer
    2. @Stef, excuse, j'ai d'abord regardé un docu sur la médiumnité animale et ensuite sur le druidisme ! Ca nous allons devoir sortir des religions du Livre...

      Supprimer
    3. S, je dois être anonyme, mais si je passe par Tor, ça ralentit un max ! Impossible...

      Supprimer
    4. Adrénochrome.
      Jamais entendu parler avant.
      Hunter S. Thompson...
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=182&v=m6kFCNsnQpQ

      Supprimer
  6. Bonjour Christian,
    Je mets la drogue de côté : que du cinéma, cet extrait de film (Dr. Strange, 2016, Marvel movies) ?
    https://vimeo.com/204730239

    RépondreSupprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.