mercredi 31 janvier 2018

P & P



Priest & Pagès : 
2 huluberlus qui gravitent autour du Christianisme,
et font de Jésus l'axe de leur gloire. 
Un temps, ils furent cul & chemise, depuis qu'ils ont virés ennemis.
Une vidéo d'un dialogue circulait qui, hélas,
 été extraite de Ioutioube. 
Priest est l'incarnation de l'adage,
"L'habit ne fait pas le moine",
sauf pour les gogos qui tombent dans le panneau
du sinistre Narcisse.
Pagesest le prophète de l'Enfer tant il le promùet
à tant d’ouailles.
Leurs habillements respectifs  
se ressemblent.
Pour la Croix, ont-ils le même fournisseur ?
Nous ignorons quel est le rôle réel que joue Pagès dans l’Église, traditionnelle ou non.
Ce qui se dégage de chacun des deux est assez repoussant.
Ils sont tous deux obsédés par une religion du désert,
et par le gène sémite. 
Entre eux, c'est désormais piètres querelles et bondieuseries, toute l'Afrique d'ailleurs est tombée sur le paletot du breton Le Bail dit Priest.
Quelles pertes de temps que ces simagrées et autres exégèses.
Le Bail est un Loup hilarant qui ne prend pas même la peine de se déguiser en Agneau,
mais s'offre pour ce qu'il est :
un Loup.
Reconnaissons-lui cette qualité qui évite d'écouter son discours.
Quant à se faire prendre dans son piège à mouches,
quitte à payer 50 euros un simulacre de baptême,
c'est à se demander qui est le plus pervers ?
Le malin baptiseur ou le niais baptisé ?
Bref, le milieu casher du cinéma n'ayant pas voulu de lui, il a su, et bravo, fonder sa petite boutique.
Des 2 sbires, il est celui qui me gêne le moins.
Quant à Pagès...
Son cas est plus grave.
Simpliste derrière une complexité apparente,
imbibé par les écritures comme un âne que l'on aurait trempé dans de l'eau bénite,
 la pensée de Pagès se résume en :
Suivez la voie stricten de Jésus ou c'est la Damnation, point-barre. 
Damnation qu'il prononce, non pas dannenation",
mais "dantnation".
Ce type, bon à conserver avec de la naphtaline,
 est le premier ecclésiaste de France à autant promettre l'enfer
à tout ceux qui ne partagent 
pas ses dogmes.
P & P, les Dupont et Dupond de la Chrétienté.
Certes, c'est notre paradoxe,nous avons été enfant de chœur,
et sommes plein de réminiscences
christique puisqu'il appartient depuis des siècles 
au substrat celte,
mais nous regrettons la perte de la religion druidique au profit 
de celle des collines sèches, poussiéreuses et des oliviers,
quand rien de cela ne coule dans nos veines.
Un certain évêque irlandais "Gall",
et nous avons une souche irlandaise au 15ème siècle, fut un grand prosélyte,
en Autriche et Suisse,
d'où les Saint-Gallen, et une ribambelle de villes et de villages portant Gall dans leur nom,
au cœur de ces montagnes.
Dans notre cœur d'enfant, la Sainte-Vierge
et Sainte Thérèse de Lisieux ne font qu'une,
avec Sainte-Anne d'Auray en mère de Marie.
De dizaines d'Evangile, notre préféré est celui de Marie :
un livre si pur et à la conception si immaculée qu'il couvre des dizaines de pages toutes plus blanches
les unes que les autres.
Pagès nous vouerait aux gémonies qu'il lisait cela,
et pourtant n'est-ce pas la Sainte-Vierge que nous avons évoquée quand Laïka, l'amour de ma vie,  était au plus mal,
et qui, avec une pointe de Tramadol, l'a aidée à partir.
Le Mystère de Pagès ?
une foi psychotique de bécasse labellisée "Vatican", comme d'autres sont Beth Din ou Halal.
Ses frères, qu'il le veuille ou non :
sont bien les orthodoxes  à bouclettes et les imams enragés à barbe fournie.
Voulez perdre la foi, connaitre la division ?
Écoutez donc ce branquignole
et si prompt oiseau de malheur.



lundi 29 janvier 2018

Investiture.



Rachel, Macron et son éminence noire, Attali.
L'hypnotiseuse, Rachel Fortun,
présente une approche de l'Invisible au cours de l'Investiture de Macron
qui a eu au Louvre
sur l'axe ésotérique majeur de Paris,
 honoré par le très scorpion Mitterrand
qui y a bâti sa pyramide
constituée de parait-il 666 plaques de verre.
Rachel Fortun, que nous découvrons, effectue 
avec des clients ou cobayes, un type d'introspection secrète sur laquelle nous aussi avons œuvré, et œuvrons,
mais en ne l'exposant surtout pas de la sorte.
S'exposer est dangereux, et c'est sans doute une des raisons pour lesquelles
nous nous protégeons derrière le bouclier de l'écriture. 
Je vous invite à écouter la vidéo
 - avec un casque, car le son de la voix de "l'expérienceur" est assez pourri -
sinon le texte qui suit aura pour vous peu de sens. 
Le travail méticuleux de Rachel Fortun
 nous surprend, car elle semble accepter les visions de ses clients ou cobayes comme argent comptant et paroles d'évangiles,
comme si  les fantasmes du subconscient n'existaient pas mais cachaient
qui, un reptilien, qui, un arachnéen, qui, un archonte.
Revenons sur le cas Macron :
L'homosexualité, la perversité, le narcissisme,
 le sado-masochisme de Macron
furent des éléments et des ingrédients essentiels de sa préemption par les élites 
pour l'investiture présidentielle.
Macron est un sorcier naturel,  un magicien sous-dominant,
Attali de Sion représente son mentor et son mage noir supérieur. 
Ce duo pervers n'est pas sans évoquer le duo
Bergé-Saint-Laurent.
Rarement ou jamais, la république n'aura eu ses racines aussi imbibées et plongées dans les eaux boueuses de l'occultisme,
un occultisme lucide et conscient.
Le premier septennat en puissance obscure  avouée
fut celui  de Mitterrand. 
"Une bataille éthérique" est à l'ordre du jour,
certes, d'autant que c'est le plus vieux combat du monde, me direz-vous.
Macron va plus loin que ces prédécesseurs
dans la magie noirâtre
dont cette république a de plus en plus besoin,
pour se maintenir.
Contrairement à tous les autres présidents,
qui ont ce point commun d'être tous chauds,
Macron dispose d'un nouvel avantage :
tout comme Obama et son hermaphrodite Michelle, Macron est sodomite ! 
Faisons un parallèle,
aux Usa, les sodomites Obama  & "Michelle",
sont mis en place,
en singeant la famille ordinaire.
Macron, lui, vit maritalement avec sa vieille lubrique dont les traits sont plus 
simiesques que ceux de la Taubira. 
Et ces sodomies actives et passives au plus haut sommet de l'état
sont les garantes et les vectrices d'infestation accentuée.
La pénétration anale est un acte de sorcellerie majeur spécialement quand il est effectué dans 
un certain cadre ésotérique où la noirceur
est glorifiée.
La fonction présidentielle et le pouvoir garantissent cette noirceur par le suprême orgueil
qui en découle.
Nous n'irons pas dire que le cobaye de Rachel Fortun décrit la réalité subtile,
tout au moins, il tente de mettre le doigt dessus.
Vu sous cet angle, le souci majeur de Marine Le Pen est  qu'elle n'est pas une initiée,
pas seulement au sens maçonnique, mais au sens spirituel.
Face à cette bouse tentaculaire,
à la dentition aiguisée des plus frappante,
seule une sorcière blanche de l'ésotérisme
eut pu le contourner et l'abattre.
Marine Le Pen s'est plainte en fin de campagne 
de fatigue,
et de problèmes oculaires,
lui faisant voir des étincelles.
Marine était occultement attaquée, et elle l'ignorait donc ?
Comment peut-elle être si naïve ? 
La droite nationale n'a t-elle donc pas de prêtres exorcistes en son sein ? 
L'enjeu de cette élection n'est pas politique,
tout comme celle de Trump,
elle est spirituelle.
Macron, c'est la victoire de Hillary en France.
Ni l'électorat populaire de Le Pen, ni celui, citadin, de Macron, 
n'en discernaient les enjeux. 
Marion Le Pen est, elle, une druidesse naturelle,
une prêtresse blanche, instinctivement  douée,
elle seule pourrait parvenir à redresser la barre,
face à ce freluquet, ce fétu de paille, ce petit magicien d'Oz
bourré de failles, qu'il serait très facile d'abattre
si toute la meute des sorciers maçon,
n'était pas là pour tenir gonflée la baudruche.
Derrière le masque du narcisse gay,
c'est, ni vu, ni connu,  la France malade des Trois Points et des sempiternels  Attali/Rothschild qui 
a remporté la victoire.
Ce pauvre diable Bergé aura emporté cette victoire dans sa tombe.
Je ne conseille toutefois pas la visualisation approfondie des vidéos de Rachel Fortun au tout venant, tant elles se délectent
des sphères parasitées, parasitage impossible
sur les plans supérieurs.
Elles peuvent être soit risibles pour les incrédules, soit déstabilisantes.


Laïka et son fouet, fouettant les cumulus, et à la recherche des taupes
qu'elle aura croquées par centaines.
Son extraordinaire énergie spirituelle positive
nous permet de tenir le cap,
nous ne l'oublions
 pas. 
Cela fait 2 mois que si nos corps sont séparés,
nos âmes sont restées dans la peine
mais unies.

vendredi 26 janvier 2018

Martina



Les Plombs de la civilisation ont sauté. 
Les Sains (sic) interdits du "Surmoi" avec. 
Le Narcissisme bat son comble. Chacun vit selon ses "fantasmes", fantasma signifiant "fantôme" en italien, se "selfie", se starise. 
En espérant atteindre le pinacle d'eux-mêmes et en massacrant leur corps - implants, tatouages, anneaux, pointes, etc.-, ils ne font que creuser le trou de leur misère et de leur propre tombe,
 n'est-ce pas Lolo Ferrari ?
Vivre "ses fantasmes" est devenu un principe, et ce principe comme moteur pour atteindre 
le bonheur ne peut qu'induire le désastre;
Le fantasme, au contraire,
doit rester fantasme, il a sa fonction en tant qu'objet irréel.
Martina Big, outre le fait de s'être saccagée la poitrine, et de s'être offert de futurs terribles 
soucis de dos, vient de décider de devenir noire,
voyez-vous cela !
La propagande métisseuse marche à fond la caisse.
Nos chères élites n'ont eu de cesse d'insuffler la démence et le matérialisme dans les esprits, 
Du Téléthon à Macron, la plèbe marche en partie dans la combine.
Le résultat, le voici, n'est-il pas  monstrueux ?
Il est celui de la néfaste influence télévisuelle
américaine et de "Barbie".
Outre d'être outrageusement et artificiellement foncée,
son visage difforme a horriblement vieilli.
Martina est bête !
Sait-elle qu'elle va en crever comme un pneu trop gonflé ?


La poupée Barbie est une invention casher toute dont voici la créatrice, Ruth Handler,
dont le nombre de
victimes ne cesse de croitre. 
A vouloir distordre la nature, Martina al Paradiso,
comme Gigi,
se rendra vite compte qu'elle s'est achetée un enfer :
explosion des implants, fuites, risques pour la peau, rejet, problèmes dorsaux, mentaux, etc.
Miss Nutella eut mieux fait de se tartiner la gueule.
N'oubliez pas non plus que le mari  complètement toqué de Lolo Ferrari 
a fini par la tuer.
 Souvent ai-je tenté de visualiser la forme de son
cercueil !
Les employés des pompes funèbres ont dû devoir
s'asseoir sur le couvercle pour bien tasser 
tout cela. 
La maladie mentale "Barbie" est une épidémie,
parodie et moquerie
des "aryens". 




Amanda of Finland : 
"mon ambition première est de ressembler à du plastique, le plus plastique possible".









lundi 22 janvier 2018

Universal



Pensez-vous qu'il s'agisse d'un hasard que la "marque" (sic) "Universal" contienne les lettres qui forment le nom de 2 seuls pays 
 absolument dominants jusques ici,
et  qui lui tiennent à cœur : 
USA & ISRAËL ?
Que nous concentrons, fondons en un seul, 
 et nommons ici Usraël.
Tentez donc de former le nom d'un autre pays, vous n'y arriverez pas, à l'exception
de cet Usraël de notre cru. 
Ajoutez à cela le messianisme d'universalité, cette pathologie kabbaliste, de ces 2 foutus pays,
bien qu'ils ne forment qu'un et qu' Israël est en réalité,
le premier état des Usa,
et le sens de la machinerie discographique "Bronfman" vous est révélé.
Cette réflexion et cette petite découverte d'ordre symbolique, je me la suis faite seul, mais puisqu'elles  n'ont jamais été ni relayées ni reprises nulle part, je les remets.
Même Pierre Hillard n'a pas saisi ce détail,
pourtant crucial dans la nomenclature
de cet ordre maléfique qu'il ne cesse de dénoncer.
 


Bowie, faux initié, à l’œil droit curieusement  
abimé comme celui du Djahal,
nullement pédé, sans doute pas même bi,
sauf pour son "image sulfureuse",
bref, une tapette hétérosexuelle de dimension internationale,
ambiguë pour les foules, et sataniste à demeure.
Je découvre par le biais des extraits diffusés par la vidéo qu'en plus sa voix était aigrelette, laide et sans le moindre intérêt,
toute aussi insipide que celle de Madonna,
la prêtresse inversée dont le règne a suivi 
très exactement celui de l'incube en fin de course.
Rappelez-vous de sa mort  après avoir pondu un vidéo-clip effrayant,
où il enfonce le clou de sa damnation.
Seul lui, et encore, sait où il se trouve. 
La vidéo contient la clef du pourquoi, j'ai toujours dès l'enfance, instinctivement détesté Mozart
et ses musiquettes aussi infantiles que les niaiseries de Walt Disney, Mozart étant aussi de la même confrérie,
dont il faisait ouvertement la publicité. 



Courtesy of  X


vendredi 19 janvier 2018

Que dire ?




Marina Abramovic  &  la Poupée de Sir, EJ.
MA (sic) est une artiste ouvertement démoniaque 
et fada,
soutenue par la farce Lgbt dans sa variante obscure enchevêtrée dans les cercles occultes et financiers du Talmud, et qu'ici Elton John félicite, congratule ou salue.
Au nom de quoi ?
MA n'a rien  dire, sa peinture n'existe pas, son art n'existe pas. Pire que le rien, 
elle incarne le mal.
En réalité, elle n'est pas folle, elle est ouvertement ténébreuse, et là réside son travail :
inspirer directement les foules,
en passant par le frêle filtre d'un art qui n'en est pas, et les pervertir
afin que le globe épouse les valeurs
d'une élite réellement malade.
Tout en n'étant rien, elle est pourtant l'égérie de
dudit "art contemporain", des Debbie Harry, Nicky Minaj, Lady Gaga, et de la plèbe cabaliste.
Son chef-d’œuvre serait qu'elle se transformât en une "installation" à elle seule, avec,
plantés en cul, en con, dans le méat, les oreilles, les narines,
la bouche, les orbites des yeux énucléés...
des entonnoirs qui déverseraient
lentement et sûrement du plomb fondu,
afin de faire une statue de son "fort" intérieur, 
et par un ensemble d'artifices médicaux sophistiqués,
tout en maintenant le plus longtemps possible cette succube en vie,
jusqu'à ce que, la science, n'en pouvant mais,
la lâche.
Soit les restes de lambeaux de chair, de cartilages 
 et de viscères seraient dévorés en son honneur, soit son corps de serait laissé à la putréfaction,
en direct, telle une princesse dans une cage de verre au rez-de-chaussée musée Guggenheim,
et ne resterait que l’échafaudage
d'os, de poils et de plomb.
Ainsi, la prêtresse du "spirit cooking" serait cuite à son tour, et de plomb durci pour l'éternité.
Évidemment, si des matières ou autres liquides
quittaient son corps pendant la performance,
imaginons la délicieuse explosion de fibromes, 
ils seraient sagement recueillis
dans des fioles. 
Les cris de son agonie seraient aussi
enregistrés,
afin de donner de la chair et du corps,
à sa mort antichristique
lors des expos post-mortems et mobiles,
de capitale en capitale de MA.
Seule la démonstration de sa démence satanique soutient son "œuvre" pitoyable.
Marina & Elton sont  bien sûr
pro-lesbo-criminalo-hillary,
et proches des pédo-criminels Podesta. 
Cette Lilith est fortement soupçonnée d'avoir participé en tant que maitresse de cérémonie
à des activités pédo-démoniaques
dans la lignée de PizzaGate.
"L'art" n'est que de la poudre aux yeux,
du vent mauvais,
la véritable fonction de cet abysse faite femme est la promotion de la démonologie à ciel ouvert.
Marina la salope déclare ouvertement
"que le même rituel tenu dans un musée
est de l'art, mais tenu en privé, il relève de l'occulte."
Qu'en termes galants ces choses-là sont dites.
Les bobos citadins qui sont la quintessence du vide actuel, de l'agnosticisme, de la médiocrité,
y voient sûrement une quelconque avancée humaniste.
Combien d'animaux effrayés, ou d'humains, cette garce a-t-elle donc sacrifié ?
A 71 ans, elle fait la nique à la Madonna de 59.
Se baigne-telle dans du sang d'ânesse ?
MA représente le pinacle du féminisme,
et son origine occulte,
l'avortement étant au faite de ces rites mortifères.
Elle est spirituellement dans la lignée des maudites,
celle des  Médée, Simone V et compagnie.
Marina vue profil, est un tableau en soi
où tout est dit.
Ce n'est plus un nez, c'est un crochet de boucherie.

 

Voici quelques liens entre cette Lilith et la Haute,
dont le point commun est bien sûr,
l'Anti-Trumpisme... 
Avoir voté Macron, c'est avoir voté Marina,
l'Anti-Marine.

 

Le titre de cette vidéo est trompeur, l'on y voit peu la Abramovic, mais 
le milieu où son "nénuphar" s'épanouit.
A bien des égards, elle nous fait penser au dernier et morbide "opus", "Lazarus" du triste Bowie 
déguisé en poupée de son, avec des boutons en guise d'yeux,
ultime et lamentable tour de piste avant de clamser après sa vaine et brève gloriole.
De l'autre côté du miroir, qui volera au secours
de ces "entités" parasitaires ?
L'Invisible nous aura travaillé tout au long de notre existence, et nous ne pouvons absolument pas nous empêcher de penser
au fait que des lieux "spéciaux", hors du portée
des âmes au cheminement normal,
soient "aménagées", afin de protéger le cosmos 
de leur infection.
Les chiottes spirituelles.
Le Ciel aussi fourmille d'anti-corps gardiens.
Beaucoup de "canaux " n'évoquent pas ces lieux, car, heureusement, ils n'y ont pas accès.
L'élite de notre Terre est inversée en son principe,
Élite, ici, elle est  Lie de l'autre côté du Miroir.
Les ténèbres sont agissantes
mais elles sont prisonnières d'elles-mêmes.
Qu'est-ce qui les attend ? 
Une rédemption hypothétique, un recyclage de A à Z,la seconde mort, où l'âme est à jamais détruite.
Sans doute personne ne viendra au secours d'une telle entité, car, alors qu'elle est en fin de vie, même si elle parait avoir 20 ans de moins, 
il est trop tard, pour un quelconque rachat,
pour ces exemplaires de sous-humains cette espèce
qui n'auront eu de cesse de diffuser 
la mauvaise parole.
De toute façon, cette femme ne regrette pas ce qu'elle est :
elle n'est pas une victime, elle est composée de cette substance à base de fiente, elle appartient à la pourriture et au moisi du Cosmos,
là où la lumière a du mal à se forcer une voie,
à se tracer un chemin.
Les individus qui sont, de par leur vie,
composés/décomposés par cette trame sinistre,
n'ont pas d'autre issue que la chute. 
Comment avoir les paupières si scellées
et ne rien voir ?
Les athées sont à plaindre, car ils sont comme coupés de leur origines et dépourvus
de cette science instinctive et intuitive,
qui leur permettrait de saisir les liens plus qu'étroits
entre finance, médiatisation et occultisme. 
Ils n'ont pas les clefs.
Imaginez la jubilation de ces dirigeants de l'occulte,
qui sont parvenus à détruire une fête chrétienne,
et à ce que des gosses, 
avec l'assentiment des parents ilotes,
obéissent à Hollywood, se déguisent en incubes et succubes.
La masse des beaufs est concernée,
pendant que les tenants, eux, se régalent
de meurtres qui ont dépassé le stade du symbolisme.
Quel cercle ahurissant que celui de ces pauvres
hères qui se savent damnés
en vivant ici dans la misère du luxe.
Il fallait bien que je tombe sur un gros morceau de cet acabit pour que 
me revienne la hargne, un peu de ce venin vital,
et de force pour réapprendre à vivre, avec, 
à mon côté
ma si douce, ma si belle, ma si aimante 
à la fois présente et absente retournée dans l'Invisible à qui je dois tant, et qui m'a appris deux  sentiments cruciaux :
la tristesse, certes, que je n'avais jamais connue à ce degré d’ébullition, mais surtout, aimer à la folie
d'un amour partagé, et ce, 
au-delà du départ.
A la vie, à la mort, non, à l'au-delà.
PS : pour en revenir à cette conne, 
je ne lui jette pas la pierre,
je lui en déverse un tombereau sur sa sale tronche
qu'elle en soit écrabouillée. 
La violence n'est pas la solution, mais la compréhension niaise
n'en est pas non plus une.
Trump signe des décrets contre la pédophilie couverte par la Cia, espérons que ses potes, et qui sait peut-être, elle-même,
tomberont
avec #BalanceTon Pédo.
Face à pareils agissements, préservez vos animaux, vos enfants, et vos propres âmes du danger que ces milieux représentent.
Bannir la TV est le minimum.
Internet a permis aux forces du mal de communiquer et de s'émuler entre elles,
comme prises d'ivresse de leur propre pouvoir,
il nous appartient à notre mesure et hauteur,
de contrer ces flots de merde,
par la prise de conscience, la méditation, la prière et bien sûr par l'action.
Cette civilisation nous bafoue,
mais il nous tarde de pouvoir sortir quelques baïonnettes pour transpercer les cœurs
de ceux qui nous massacrent depuis 
des temps immémoriaux.


70  ans. 
MA ou Un miracle inverti.