lundi 27 février 2017

Vieil os




Vieil os sans plus de couenne, rognée par l'immigration,  ravagée par la violence
et famélique, la France telle que les élites israéliennes revanchardes, c'est pléonastique, et la plèbe musulmane, l'ont voulue, 
est bel et bien là face à nos yeux meurtris.
Les autres nations sont toutes aussi bafouées.
Entre élections présidentielles indécentes, les appels à l'assassinat de Trump, la mise à mort de la droite catholique, le bal huileux du Crif
où la piste de danse glisse, 
 et où se nouent mariages et fiançailles,
la visite du gros phoque de l'Elysée au GO :.,
l'escroquerie Mac Ronschild, les émeutes ant-FN,
Théo and co...
L'actualité est si puante, si répugnante, et si fournie,
qu'il nous est impossible et de la traiter,
et de la digérer.
La France est terre mafieuse, enjuivée par le haut, musulmanisée par le bas, vouée de force, c'est un viol, à la négrification ... 
Soyons bons joueurs, 
et admettons ((qu'ils)) ont gagné une bataille, et quasiment la Guerre.
Bientôt les Fils de l'Alliance fuiront,
 laissant notre sol en état de guerre civile,
avec des centaines  de milliers de morts,
sonnant l'appel vers la remigration
par l'Alya, ce qui n'empêcherait pas les Drahi and co, de diriger la France depuis Usraël.
Le sioniste Zemmour n'est là que pour amuser la galerie, et flatter le franchouillard,
tout autant qu'un Jacob Cohen l'anti-sioniste,
figure de la fausse dissidence
dite "soralienne", pro-invasion.
Mac Ronschild a été désigné pour que le pouvoir de Sion se maintienne et 
 reste absolu.




D'où vient l'argent de Mac Ron, miraculeusement préservé,  dont la campagne est d'abord faite par les magazines qui le foutent, lui & sa guenon, 
 bien en avant et dans les kiosques,
et dans la tête des ânes !
  Voyez l'homme simiesque portant micro, le staff  "à" Mac Ronschild
le trahit ...
Admirez ce teint cuivré dont les remugles millénaires
remontent directement des chiottes du Talmoud.
Ces intermédiaires entre le singe et l'homme, ces chainons manquants, sont adaptés au soleil
de l'Orient,
pas aux brumes océanes que sont les nôtres.
Après nous avoir bien massacrés, ils s'en iront, éternels oiseaux  migrateurs, 
qui à New-York, qui à Tel-Aviv,
alors que nous, nous nous retrouverons
coincés  comme des rats,
parmi les rats.
Elle est lointaine l'époque de la France blanche qui acclamait, sans doute à raison, la jolie 
Joséphine Baker. 
Tout est question de dosage, et le remède qu'était une légère immigration afin de foutre du piment dans la blancheur est devenu poison. 



"Ce ciel de Nantes rend mon cœur chagrin"...
Barbara 
"Nantes", ancienne cité bretonne du duché,
 ville socialiste de bobos, de gauchos, d'immigrés en tchador, avant-gardiste,
et avant-poste et foyer de la guerre civile,
où la moindre étincelle est prétexte à explosion.
Les Antifas sont contrôlés mentalement, téléguidés même,
par les instances rabbiniques.
Si le communisme, ou judéo-bolchévisme, était par lui-même, un contrôle mental,
la société ultra-consumériste est du même acabit. 










  



  





 

Le Bal


Le bal du Crif reçoit son chouchou,
Mac Ronschild !
 Dansons Joue contre Joue, dansons Mou contre Mou...Dansons Zou contre Zou...
Pif aquilin contre Pif aquilin.
Sous l'oeil de la vieille Zatte Brizitte,
Zatte qui n'aime pas le Mou...
Mou qui, entre les cuisses de Mathieu, zou, ne va pas tarder à se durcir comme un Gallet.
Brizitte, tu es conne ! Le sais-tu ?
  Au Crif, 
le foulard se porte au-dessus des cheveux,
pas au cou, idiote.
Si Macron est élu, il ira "tranquillou", bras dessus, bras dessous, se faire sauter la rondelle à La Lanterne. 
Anne Schwarz ne se faisait pas sauter, 
au bordel ultra-sélect des  Chandelles ?
Quoique nous ayons personnellement plus fréquenté "Le Roi René". 
Dans un souci de transparence,
nous exigeons que les candidats à la présidence
baissent leur froc afin que nous jugions
sur pièce,
leurs bijoux respectifs de famille.
avec interdiction formelle aux circoncis de se présenter.
Le Bal des Nazes :
"Ils seront pendus demain matin..."  
En attendant, le Crif et ses médias vous baladent
et il semblerait que les français marchent dans la combine, et soient prêts à élire
une parfaite Pute à Sion, et en réalité, un pur inconnu, une image virtuelle,
 qui nous fera son coming-out
à mi-mandat, à la crise de la quarantaine.
Lisez ce sondage ci-joint !
Et rappelez-vous des années Hollande
et de son programme vide,
sauf, bien sûr, à connotation Kalergi-Coudenhove :
2012-13 : le Mariage Pour Tous.
2014-2015 : la chasse au Dieudonné.
2015-2016 : accentuation de l'immigration + répression contre ceux qui ne pensent 
pas dans le droit chemin. 
2017 : mise en place de Mac Ronschild et tuerie orchestrée contre Fillon et Marine,
à coup de dizaines de 
couvertures.    
 








samedi 25 février 2017

Les Gourds



(Ils) ne savent plus trop comment se dépêtrer du merdier dans lequel, avec l'immigration qu'ils
 ont incitée, acclamée et bénie,
ils s'enfoncent.
Et plus ils touillent, plus
(Ils) s'arrachent les cheveux de leur contre-production. 
 ... Voici le dernier Navet avec la Jacob déguisée en Marine Le Pen...
Cette pauvre Catherine n'a qu'une corde à son arc,
et s'avère incapable de composer autre chose 
que des semi-demeurées, avec son gros corps,
et  sa voix nunuche de petite fille.
Pauvre Gourde !
Sa gloire relative, Catherine ne la doit qu'à son nom,
et qu'à ses accointances.
La bande-annonce dévoile toute la médiocrité du propos, avec, de plus, un mépris des Gens du Nord manifeste.
"Les Ch'tis" qui votent FN n'amusent plus
le Crif, alors que ce film d'une médiocrité sans appel, et aux 20 millions d'entrées en France,
a rapporté des dizaines de millions d'euros au Lobby.
En tête d'affiche, ce Dany Boom exilé en Suisse,
et converti à la "religion du dessus" ou "d'en haut",
à vous de choise.
Dany Boom est bien le seul kabyle que nous vomissons, ce traître à lui-même,
les autres appartenant à un peuple
que nous estimons  hautement.
Nous avons eu autant à faire aux kabyles
qu'aux faux élus des fausses écritures,
et, comme qui dirait,
"Y a pas photo".  


Des personnes aimables, brunes ou blondes aux yeux bleus, à la peau laiteuse.
Qu'en pensent les si bonnes Sœurs Aryennes 
de ce peuple singulier ?    
La masse des intermittents du spectacle, quasiment tous acquis aux idées visqueuses de la gauche, 
et surtout à leur statut privilégié,
est dominée par qui nous savons.
Une intense misère parcoure néanmoins ces cercles,
avec des milliers d'acteurs qui, jeunes, envisageaient pour eux-mêmes, une carrière à la Delon ou à la Moreau, et, matures, se retrouvent sur le carreau, à auditionner sans cesse, et à compter leurs 577 heures, quitte à les acheter
pour obtenir leur rente.
La plupart, à part Roucas, qui a lâché la rampe,
  ou Franck de la Personne,
n'ont rien, et c'est le comble, compris au film.
Ce sont ces mêmes figurants, aux Usa cette fois,
qui, payés par le milliardaire (5 fois plus riche que Trump) servent les causes obscures de George Soros.
Vous comprendrez aisément pourquoi nous avons quitté, sonné et abasourdi, ce milieu
de cancrelats.
Cela dit, nous sommes cruel,
les intermittents sont plus à plaindre qu'à blâmer.
Si la bande-annonce est nulle, rien ne vaut l'hilarant sketch de la Licra, hilarant à son insu,
Anti-FN et qui, encore, parvient
à nous faire pouffer de rires !
En somme, la plupart des intellectuels de gauche anti-racistes, bien que lettrés,
sont de sombres idiots,
des imbéciles avec des Lettres
et qui ont presque tout avalé de La Pléiade.
Céline devant passer de travers.
Rions avec quelques vidéos.
Ici, Guillaume Durand-Rouel, issu d'une "richissime" famille
de galeristes, manque de poser la question qui tue,
et, afin de ne pas provoquer le malaise,
 à l'ultime seconde, se tait.  

 
Tiens, tiens, tiens, Chabrol...nous l'ignorions. 
Dire, que Claude nous avait buté dedans à la gare Montparnasse, de peu il se prenait une baffe.
  Nous aurions pu lui demander
pour la peine, de figurer dans un de ses films. 
Et la petite remarque finale du triste sire, le "sans- bouche- Attali, le patron de Mac Ronschild. 




& donc, le "merveilleux" sketch de la Licra :
oh, oh, oh !

 


 

 

 

vendredi 24 février 2017

Bravo...




Écrirons-nous : "MDR" ou "LOL" ?
Après ses annonces ridicules et pitoyables :
"crime contre l'humanité en Algérie", 
"la civilisation  française n'existe pas"... 
puis, en s'alliant avec le Couillon, 
de Pau,
autrement dit les Peau de Couilles, l'imbécile de Mac Ronschild
vient, avec François Byroutte, de commettre 
l'irréparable.
Il s'est foutu lui même dans une mare de fèces...
S'acoquiner avec une pareille vieille crouille
sans envergure que ce François B. est faire preuve d'une stratégie inopérante proprement bancale. 
Mac Ronschild s'est bel et bien grillé.
F. Byroutte, né sale traitre, finira tel, et espérons-le tel Mac Ronschild, bandé et pendu. 



Mac Ronschild, c'est Sarkö et donc
Rothschild, sans l'apparence vulgaire,
mais avec la guétitude dans la pochette-surprise,
et, quoiqu'en disent les médias,
ce n'est pas un atout en sa faveur.
Bien sûr, E-Merde était au gala annuel
que nous avions bêtement oublié,
au côté de sa Brizitte !  
Mathieu G. ne semble pas avoir fait partie de la sauterie. 
Oh, le ménage à trois, et le trio à connotation  
incestueuse, avec Brizitte
en Mère supérieure. 
Le fadasse Baroin, un peu apeuré a fait une annonce avec un jeu de mots assez
cocasse, "Bayrou échoue sur une plage de galets".
Oh, oh, oh...Mathieu ne te sens-tu pas visé ?
Avec quel mépris, Marine, à la tête du premier parti de France, est bafouée par ce clan. 
Merlu, non plus, n'a pas été convié, et, en réalité, tant mieux, Marine ayant déclaré que même invitée, elle ne s'y rendrait pas. 


Mac Ronschild dans un Slow au bal du Crif
avec Hollande.
 Cela dit, par ailleurs, au-delà de ces foutaises, quelques questions nous travaillent et nous secouent la conscience :
Bolloré, derrière sa façade catho bretonne,
est de souche maternelle Goldsmith,
vous parlez d'un "breton",
et est un ami proche des Rothschild qui ont, à 2 reprises, sauvé sa boite originellement installée à Quimper.
Hamon serait-il aussi du même acabit ? 
Il en a la gueule,
mais nous n'en avons  point la preuve.
Parait-il, selon notre divine sœur Marcella della Licorna, que "Bilal H" paraderait volontiers, 
bras dessus, bras dessous, avec une poule très  vulgaire et en fourrure- cela va de pair -, 
dans les rues de Brest.
Mais quand donc, la France retrouvera-t-elle
sa liberté d'esprit et de parole,
qui fout même la frousse à Boulevard Voltaire,
et que la ((())) sera à nouveau nommée pour ce qu'elle est, c'est à dire :
La ((())) !  


 Chez BV, qu'en termes galants et ô combien délicats, ces choses-là sont 
dites...