mercredi 6 décembre 2017

L'Intersigne...


1, ici, en bleu, un lien de notre cru, à l'attention uniquement de ceux qui croient en l'âme animale
Aux autres, inutile, d'ouvrir le lien, vous allez perdre votre temps, et vous enliser.



2, Si la vie spirituelle devait être un leurre, 
nous gisons alors en Enfer. 
En 10 années de luttes où les bouches se sont ouvertes, où quelques consciences se sont affirmées
contre le Nouvel Ordre et contre les tenants de 
celui-ci,
qu'avons-nous en échange gagné ?
Pas la  moindre bataille.
La dénonciation, la mise à l'index, le pointage de  quelques vérités
semblent vains,
et porter même des fruits amers.
La majorité des esprits est toute aussi obtuse, fermée, idiote,
et de l'Immigration démesurée aux Avortements massifs, de Chemtrails en Bitcoins,
avance, repère, traque, broie et tue ceux qui 
le dévoilent 
ou se mettent sur sa route.
2 gendarmes qui rappliquent chez vous,
vous savez ce que c'est ?
Moi, oui... Fabrice de "lamatrice", aussi...
de mon côté, accusé et convoqué sans preuve, quand bien même
la source d'un certain commentaire
n'est pas avérée.
Désormais, nous nous en passerons volontiers,
voyez-vous et qu'importe si nous nous verrons traîté de lâche.
Con,oui, mais pas con et demi. 
Les encouragements de personnes qui ne prennent aucun risque ne valent que peu.
Que reste-t-il de nos amours,
si ce n'est la tendresse animale ?
Dans ce très bas purgatoire où nos animaux sont des anges, comment vivre sans 
eux ?
Aussi, à Laïka, je lui parle,
et c'est, au volant, que sa présence-absence,
- qui est une sacrée expérience spirituelle-
m'est le plus pénible.


Finissons avec une goutte de fiel,
le miel des méchants de notre espèce.
L'écriture, du moins la nôtre, dépourvue de son venin est fade et sans souffle.
Autant ne pas être dupe et se l'avouer à soi
avant que ce ne soit les autres qui ne vous le lancent en pleine figure.
Vitupérer exige du coffre et de la véhémence. 
Que faire dans les circonstances actuelles et quand votre cœur est concassé, brisé,
en miettes, comme l'est le mien  ?
Faute de souffle, ou de coffre,
se taire ?
Non, aller gratter le fond de la barrique de l'âme, 
et sous les ongles recueillir un peu de poison.
Si nous apprécions réellement les camaraderies qui se sont tissées au fil des ans grâce à la toile, 
nous avons exclu tout "amour de proximité,
même amical.
Pensez-donc !
Dîtes ce que vous pensez de certaines castes, et vous verrez vos prétendus "amis" fuir à tire-d'aile.
L'équivalent d'une histoire "à la Laïka" sur un plan humain est impensable.
Les  jours avant et après l'envol de Laïka
auront été terribles et sinistres. 
Seul le soulagement de la misère de ma petite chérie me console.
Il n'existe pas de miracle : si je tiens sur mes quilles c'est parce que je me shoote,
que je me suis mis totalement en retrait, 
que je vis quasi-complètement cloitré,
et que j'ai à portée de pharmacie, et par quelque complaisance, un médicament à base d'opiacés.
Eh bien, mes chers et tendres, 
voici, attendue, la goutte de fiel en question :
si vous aimez, je vous plains,
ici-bas, ce sentiment se paie cher.

Tôt ou tard, l'amour va de trio avec le chagrin et la tristesse.
Ne suis-je pas payé en super bitcoin pour le savoir ?
Si le voyage spirituel avec Laïka se poursuit,
le passage du plan Visible au plan Invisible
n'est pas une partie de plaisir,
et il ne le sera pas pour vous, non plus.



Nettoyée, brossée, parfumée Laïka ne fut-elle pas choyée et heureuse jusqu'à ses 14 ans inclus ? 
Ne sourit-elle pas  sur cette photo ?
Dans cet autre espace-temps où elle a fugué, 
dans son corps éthérique réel,
elle y est parait-il "sublime et ravie",
qu'elle le soit est mon seul souhait,
et celui de la retrouver de toute éternité,
bien sûr.
 


Puppy et Laïka, jambes croisées, dite Virginia 
Wolf.








11 commentaires:

  1. En complément de la derniére image :

    http://liberation-44.forumactif.org/t485-10-hitler-et-les-animaux

    Stéf

    RépondreSupprimer
  2. Salut Brebis, c'est Tof.

    Pagnol disait dans le Château de ma Mère que "la vie est faite de fugaces moments de bonheur noyés dans l'inoubliables chagrins. Telle est la vie des Hommes".

    je cite Pagnol (de mémoire approximative) volontairement. Il aimait la nature et ses chères collines. A 30 ans, il avait tout perdu. Frère, Mère, Père, ami, Lili tombé à la guerre de 14.

    Je ne peux malheureusement rien dire sur ce que tu vis. j'ai toujours laissé les morts en paix et n'ai jamais cherché à les contacter, ni même attendu un signe quelconque. D'ailleurs, aucune synchro de ce côté là. Rien à dire.

    Certains m'inspirent, par ce qu'ils étaient, mon grand-père notamment.

    J'ai vécu trop jeune de grandes douleurs par la perte d'êtres chers, le chagrin est mon compagnon de route.

    Peut-être te rendras tu compte que Laïka est partie à un moment où tu dois faire certaines choses, sans elle.

    Peut-être que c'est un cadeau, son ultime cadeau.

    Je ne sais pas.

    Mais de grâce, balance tes opiacés aux chiottes.

    Outre le danger, ça modifie les ondes cérébrales et ça coupe des mondes d'â côté.

    Mais tu sais déjà tout ça.

    Alors fais comme si j'avais rien dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tof..."Outre le danger, ça modifie les ondes cérébrales et ça coupe des mondes d'â côté.

      Mais tu sais déjà tout ça." Non, je ne sais pas...pourquoi cela couperait-il des mondes d'à côté...? ils m'ont bien servis pour mes gastrites...

      Supprimer
    2. Les gastrites, oui. Mais pour tenter des contacts avec l'à-côté, il faut les idées claires. Nos cervelles émettent des ondes Alpha, Bêta, Delta, Gamma, thêta

      Ces ondes dépendent pour bcp des endorphines.

      Les opiacés y foutent le bordel.

      http://subliminal-video-dvd.com/Page-de-contenu

      Mieux vaut donc garder sa cervelle en bon état et solliciter son organisme par la musique par exple, plutôt que les opiacés.

      Tof

      Supprimer
    3. @Totof, ne me fais pas la morale, svp! Gamma, Thêta,...je m'en fous. Les opiacés, ça a été pour les premiers jours.
      Toi-même dis ne pas avoir de signes, alors que j'en ai eu plein...mais Laïka me manque, que c'en est absolument horrible. C'est tout. Le départ de Laïka, c'est : fini les voyages heureux avec elle, les ballades, etc. ...une lampée de douleur en plus, et je me flingue...alors, les gamma, les bêta...

      Supprimer
    4. C'est bien je ce que j'ai dit, fais comme si j'avais rien dit.

      On fait tous comme on peut.

      J'étais juste inquiet avec les opiacés.

      Y'a pas pire que ça.

      Pas de la morale donc, surtout pas.

      Seulement une inquiétude légitime.

      Les opiacés ont tué à peu près tous mes anciens potes des années 80 qui y ont touché.

      Alors quand je croise quelqu'un qui dit en prendre, je sors du bois.

      Comme disent les camés, la morphine t'en prends d'abord pour être bien, et après t'en reprends pour pas être mal.

      Aux USA, il y a une épidémie d'overdoses due aux nouveaux médicaments à base d'opiacés prescrits sur ordonnances, qui tuent par dizaines de milliers chaque année. Un carnage. la médecine officielle, trop chère, se débarrasse des malades pauvres en les chootant et en leur laissant assez de doses à la maison pour se foutre en l'air.

      De tout cœur avec toi.

      Tof

      Supprimer
    5. @Totof... oui, mais de mon côté, j'ai fait ma route !
      Laïka est partie, étant d'une fidélité absolue, après l'amour humain, l'amour animal, c'est à dire l'essentiel, m'est donc désormais ôté.

      Supprimer
  3. Hé oui Christian, la vie continue ... .
    J'ai faillit de ne pas y rajouter : ''malheureusement''.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour c'est avec une grande tristesse que j'ai appris la mort de votre chienne et je vous avoue que j'en ai pleuré tellement je ressens cette tristesse au fond de mon cœur. Cela ne vous consolera pas mais je souhaite paix et amour à votre Laîka et à vous même , et en même temps vous remercier pour toutes les informations que vous nous apportez sur votre site. Continuez s'il vous plait.
    Christine

    RépondreSupprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.