jeudi 31 août 2017

Hystérie



Courtesy of  
Évidence du Complot.
Comment les peuples, spirituellement si bas de gamme que nous sommes, peuvent-il lutter contre des puissances d'une telle nocivité,
dont même le chercheur Pierre Hillard 
ignore d'où elles tirent leurs sombres 
et implacables forces.
Depuis Pompidou, les présidents sont tous 
des "associés".
De tous ceux-là, Macron est la marionnette 
la plus tangible.
Au-delà des Rothschild,
et de toute autre "alliance",
Hillard soupçonne autre chose,
qu'il ne définit pas.
Nous, non plus...
Ce sont des sujets que nous aborderons
au compte goutte, 
car de l'étrangeté du "Black Goo" (voir sur la toile)
aux entités invisibles insectoïdes,
nous ne prenons rien de cela à la légère.
Pour redescendre les pieds sur Terre, la sphère politique n'existe plus en tant que telle,
elle n'est plus une membrane 
protectrice de la nation et de ses "pupilles".
Les 11 vaccins qui seront obligatoires pour les enfants le 1 janvier 2018, sauf énorme soulèvement populaire, du fait de la française de papyrus 
Agnes B.,
sont un parmi 1000 exemples
qui le démontrent.
Sylvie Simon & Claire Séverac,
associées, elles, de la Lumière, s'en retournent dans leur tombe.
Quel œil jettent-elles donc depuis l'autre côté du miroir sur notre globe ?
La classe politique n'est rien, elle exécute, au sens double, la Haute-Finance, euphémisme si doux,
est tout, qui détient l'intégralité des manettes, et elle les utilise avec une ivresse de forcenée.
"Détruire dit-elle".
Cette HF serait forte de 8000 à 8500 membres,
en ce qui concerne les terrestres.

21 commentaires:

  1. Hérvé Ryssen a déja tout expliqué

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Absolument pas. J'ai beaucoup d'estime pour Ryssen. La partie invisible, cependant, n'est pas de son ressort. Que ce soit le Black Goo, l'occulte, etc.

      Supprimer
    2. Même Hillard, qui est à la pointe de la recherche ne saisit pas tout ! Alors, "TOUT3 est loin d'être expliqué et dit...

      Supprimer
  2. mdr il est déchainé Evidence du complot, c'est bon ça !

    Merci Brebis !

    Imposture

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis capable que de voir la surface des choses, mais j'ai eu hier la curiosité de regarder le curriculum d'Agnès B qui nous impose les 11 vaccins... Je n'en reviens pas, c'est pure synagogue, parents, époux, enfants, tout... Personne ne le soupçonne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je le savais et n'avais pas glissé ce nom par hasard...

      Supprimer
    2. Eux ne sont pas pour le métissage !

      Supprimer
  4. Lorsqu'on ouvre le dernier lien sur la haute finance et ses adeptes, le discours du repenti est vraiment effrayant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je l'ai aussi vue. Ça en dit long...

      Supprimer
  5. Bon, ils ne sont que 8000 pourris dorés sur tranche.

    A 7 milliards, on devrait pouvoir régler le problème fastoche non ?

    :)

    Tof

    RépondreSupprimer
  6. yaldabaoth ?

    sans signature .

    RépondreSupprimer
  7. Yahweh le faux dieu...
    http://revolutionvibratoire.fr/yahveh-le-dernier-rempart-a-lascension-planetaire/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://portail-initiation.forumgratuit.org/t781-la-cause-des-causes-la-connaissance-du-mal-demasquer-le-malin-et-son-clerge

      Supprimer
  8. Yahweh le faux Dieu, l'éternel paradigme de la dualité dans l'Homme.

    Depuis quelques temps, je suis sur les écrits du gnostique Jan Van Rijckenborgh qui a sorti la gnose de l'occultisme, de la magie et de l'ornière.

    Une petite introduction à sa pensée :

    http://manicheism.free.fr/maniblog/jvrcesnur.pdf

    Il élève franchement le débat et ouvre un chemin de vie pertinent pour ceux qui ne savent que faire de Kundalini ou tout simplement veulent se mettre sur un chemin de vie.

    On trouvera en pdf ses ouvrages en français comme

    Démasqué

    La gnose chinoise, un essai brillant et pertinent sur la gnose du Tao Té King, la réconciliation de l'orient et de l'occident chrétien.

    Le mystère de la vie et de la mort

    Déi Gloria Intacta

    Un Homme nouveau vient

    Les Mystères gnostiques de la Pistis Sophia

    Un tour d'horizon d'une gnose renouvelée et expliquée.

    Cela correspond à ce que j'ai vécu, ce que je vis.

    En deux mots : nous vivons dans l'état de nature, l'état de la mort, le péché.

    Le feu du serpent permet d'allumer l'atome du cœur originel et de recâbler physiquement et différemment le système nerveux central.

    Aux côtés de l'ancienne personnalité duale, l'étincelle primordiale de l'atome du cœur va permettre à l'impétrant (s'il s'y donne pleinement et en fait un chemin de vie) de construire une nouvelle personnalité qui revient à sortir "Sophia" de la mélasse dualiste, notre vie dialectique du quotidien.

    Alors s'ouvre un nouveau Ciel, une nouvelle Terre, et nous pouvons dire avec Christ que notre père n'est plus notre père, notre mère plus notre mère et que notre royaume n'est pas de ce monde.

    Le voyage immobile ultime, par la découverte du non-être, du non-faire, en fait une vibration spécifique, la vibration initiale.

    Cela passe par le sacrifice de tout ce que nous avons été, la liquidation au sens propre de sa nature duale, qui s'efface au fur et à mesure que le bouton de rose s'ouvre.

    L'impétrant vit alors une nouvelle dualité interne : la cohabitation de l'ancien univers dialectique dual et de l'atome de la rose sublime qui s'ouvre sous un nouveau Ciel, sur une nouvelle Terre.

    L'écueil du channeling, des visions, des stigmates, du mysticisme est évité, car la sphère aurale du demiurge est détruite dans l'opération, ce qui n'est pas le cas chez les mysthes qui vivent dans l'illusion astrale d'une dualité occultée.

    Au sein de cet atome vivant du cœur, la vérité se manifeste naturellement, il ne peut plus être question de dualité, il n'existe plus qu'une seule réalité, l'êtreté dans le non-être, en fait une vibration spéciale en ligne directe avec la mère originelle, le passeport pour le salut.

    L'erreur dramatique de bcp de chercheurs de vérité cosmogonique est de prendre leur reflet aural (le demiurge), leur Soi Cosmique pour la sphère céleste réelle.

    Van Rijckenborgh a créé des écoles d'initiation dites de la "Rose-Croix d'or" un peu partout.

    Mais existe t-il des écoles pertinentes allumant le feu du serpent et le domestiquant ?

    L'ambiance sectaire n'est jamais loin.

    En revanche, Van Rijckenborgh est d'une grande utilité pour ceux chez qui le serpent a suffisamment foutu le feu pour allumer l'atome étincelle du cœur.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais, ne diraije : mon père n'est pas mon père, ma mère n'est pas ma mère.
      Jésus lui-même ? Qu'est-ce, puisque Mithra en est le copié-collé des siècles avant !

      Supprimer
    2. ça n'est plus le JE dialectique qui dit ça, mais l'Autre, le nouveau Né.

      Il ne parle pas, il se contente de rayonner.

      Il est.

      Il est la reconnexion avec la Mère originelle.

      La Genèse a été trafiquée. Il n'y a qu'un seul arbre dans le jardin auquel il ne faut pas toucher, et c'est l'arbre de vie, pas celui de la connaissance du bien et du mal (arnaque des religieux). C'est l'Eve intérieure, l'âme en éveil, qui donne à Adam le fruit de l'arbre, et ce fruit, c'est le chemin vers la vie éternelle.

      Evidemment, le Dieu jaloux n'est pas d'accord pour laisser s'échapper sa créature dialectique. Ce Dieu jaloux, c'est notre Soi Cosmique, celui qui se prend pour Dieu dans la matière, parle avec des entités, voyage dans l'astral, taquine le "surnaturel".

      Ce Dieu jaloux, en terme d'externalité, peut-être assimilé aujourd'hui avec les Religions qui barrent aux Hommes le chemin du calice de vie, ces religions qui confortent l'Homme sous son Soi Cosmique et dialectique, son Dieu jaloux.

      Le plus possible de place JE fais au nouveau Né, mais en aucun cas le JE dialectique ne peut y toucher, s'en saisir, il ne peut que s'effacer.

      Ce nouveau Né ne peut pas dire JE, tout au plus qu'il n'est pas de ce monde.

      Tout ceux qui y touchent avec le JE le pervertissent, et finissent dans la sorcellerie, la Kabbale, la magie, perdent le Graal.

      Le JE dialectique restera dialectique, il n'est ni réformable, ni amendable, ni transformable.

      Ceux qui suivent des voies de développement personnel ou religieuses s'égarent, car elles ne concernent que le JE dialectique.

      Je n'ai pas parlé de Jésus, mais du Christ intime qui lui même n'est qu'une parabole et le sale quart d'heure à passer de la mort à Soi même, de la mort du Soi même, de la personnalité terrestre dialectique dans toutes ses composantes, ou de la prise de conscience que le JE dialectique n'est pas la vérité, mais un tyran, le demiurge abominable.

      L'Autre ne peut que rayonner dans le non-être et le non-faire.

      Seuls les initiés de très haut niveau peuvent faire s'exprimer avec les mots cet Autre dans la vie dialectique.

      Tous les autres se taisent et font de leur mieux pour servir la Rose, faire place à ce nouveau rayon de vie (qu'ils espèrent hautement contaminant pour l'espèce), et le chérir comme un nouveau Né.

      Celui qui perçoit ce rayon, même très fugacement et souvent dans les douleurs de cet enfantement sait qu'il a trouvé, car il vit dans l'instant toute l'éternité.

      Mais sa nature dialectique est toujours là qui guète, prête à le faire retomber :

      http://eden-saga.com/initiation-tarot-marseille-arcane-seize-eveil-gwenwed-lumiere-blanche-maison-dieu.html

      Tof

      Supprimer
    3. @Tof, mon chéri, pourrais-tu t'exprimer avec plus de simplicité et de manière d'être plus compréhensible ? Je ne comprends pas la moitié de ce que tu dis ! "la vie dialectique" ???
      Cela dit : "Christ intime qui lui même n'est qu'une parabole ", tu es un des rois de la synchronicité, puisque pendant 1 heure, juste avant de lire ton texte, je concluais ma réflexion par : "Jésus n'est lui-même qu'une parabole"...
      http://imgarcade.com/mithra-of-jesus.html
      https://www.youtube.com/watch?v=436kMY8OFNQ

      Supprimer
  9. La vie dialectique, c'est la vie de tous les jours, notre vie dans la nature de la mort, du bien et du mal, et qui finit dans un trou.

    Tao dit : celui qui fait surgir l'atome du cœur, la Rose des philosophes, l'esprit saint des chrétiens, et qui le chérit sans y toucher avec ses grosses pattes dialectiques, alors celui là connait de son vivant la vie éternelle et mange le pain de Vie.

    C'est ce qui m'a été révélé après des années de souffrance et de recablage de mon système nerveux central : une perle est née aux côtés de l'ancienne personnalité.

    Dans cette perle, il n'y a rien, il y a tout, c'est une vibration d'un niveau totalement inconnu, différent, et qui m'accompagne à chaque instant.

    Chez les grands initiés, cela reformate totalement la personnalité, qui devient une personnalité universelle, porteuse de la gnose universelle.

    Il n'y a plus de choix dans le chemin, il n'y a plus que d'anciens chemins à redresser dans le sens d'une nouvelle logique, et cette logique, c'est l'Amour Universel porté par la grande déesse, la grande Mère, celle qui est partout engoncée dans la matière après son immense sacrifice.

    La Mère crie dans les douleurs de l'enfantement, et cet enfant, ce Nouveau Né, c'est l'atome du cœur qui se révèle à l'impétrant, la personnalité nouvelle et universelle.

    La Mère reste donc vierge de toute souillure au cours de cet accouchement, au contraire, elle y retrouve sa virginité.

    Cet atome du cœur nouveau qui bat, c'est le Christ intime, la pain et le vin de VIE.

    Voilà la fable de Noël très simplement expliquée.

    Ensuite, il y a la vie de Jésus, soit la vie parabolique d'un homme déjà bien fait qui va devoir mourir à lui même pour ressusciter dans la vie gnostique universelle.

    Un Homme "normal" peut il parvenir à cela de nos jours ? Une génétique empreinte des milliers de traumatismes du vécu des ascendants fait obstacle.

    C'est pour cela qu'ils insistent sur la lignée génétique de Jésus, une lignée de grands prophètes.

    La première source du mal, c'est donc la génération, et son héritage de siècles et de siècles de traumas imprimés dans l'ADN ou autres tissus subtils. Voilà la source du MAL véritable.

    Pour remonter à la source originelle comme un saumon contre le courant, il faut éliminer ces traumas qui conditionnent notre vie dialectique quotidienne.

    Il ne s'agit pas d'aller quelque part, mais de rentrer à la maison mère, de revenir chez nous !

    Le recablage du système nerveux central au cours des allers-venus de Kundalini va reformater l'historique de ces traumas, les neutraliser pour faire émerger la personnalité universelle.

    Je me suis vu un jour l'an dernier, avec tout mon passé, celui de mes ancêtres, comme dans un sac posé à côté de moi, comme une chose étrange et étrangère.

    ça n'a guère duré, mais pendant ces quelques instants, le Ciel n'était plus le même et la musique était céleste, JE n'étaiT plus.

    La perle à l'intérieur a pris presque toute la place, envoyant tout le reste en périphérie, comme une interface minimale de communication avec le monde dialectique de la nature de la mort.

    A l'intérieur, c'était doux, calme, vide et plein, juste un rayonnement qui illumine tout l'Être.

    Mais la vie dialectique reprend vite le dessus, et l'effet de cisaillement est redoutable, car il faut bien des années, dans la persévérance, la vertu enseignée par la perle pour rentrer à la maison.

    Dans ces moments, on est porteur d'une gnose universelle qu'on sent présente, mais que la nature dialectique encore vivante empêche de s'exprimer, comme si on faisait passer un liquide pur et merveilleux dans un filtre crasseux.

    C'est un combat à mort, celui d'une vie entière à cultiver le non-Faire dans le non-Être, car la seule chose possible est de faire de la place à la Rose, la servir comme un chien fidèle et éternellement reconnaissant, mais sans jamais en convoiter les fruits.


    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien que Totof aura fait de moi une espèce de sage-femme qui l'aura aidé à accoucher sa divinité intérieure...ah, le jour où tu es tombé sur mon texte de la Kundalini !

      Supprimer
  10. C'est pas faux mon bon Brebis.

    C'est pas faux,

    et c'est pas rien !

    :)

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, Totof ! On se sent moins seul...sûrement que nous nous ferons coucou de l'autre cîté du miroir avec nos shakras flamboyants !

      Supprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.