mardi 27 juin 2017

Alice...


L'élection du farfadet, malgré 2 abstentions phénoménales, est un malheur en sus,
un poids supplémentaire sur nos épaules.
A moins que "En Marche", ne craque,
la tragédie est tracée pour 10 ans, qui sait.
Le temps des sites rassembleurs est comme révolu,
ça twitte à tout va, autant de cuicuis 
 inutiles qui égarent et font perdre un temps fou,
alors que l'Europe croule sous le poids de l'Afrique et qu’Israël, lui, rigole...
La vengeance éternellement ramenée de leur dieu est là.
Les beaux-parleurs dégoisent et soralisent,
face caméra, démontent le système
qui est indémontable. 
Les écrivains de droite fulminent face écran, 
et écrivent, écrivent, écrivent,
au point de dérailler.
Les Badeurs stockent, restockent, et déstockent
tant depuis 2011, ils doivent écouler
leur marchandise.
L'effondrement se réalise mais pas de la manière escomptée.
Et cependant, rien n'y fait.
Tous moulinent, hurlent, analysent, brillent,sont acclamés, sont bissés. Et alors ?
Et alors ? Rien, que dalle... Le malheur en marche poursuit sa route,
certains subissent jusqu'à la promesse d'années de taule,
d'autres, survivent sous l'épée de Damoclès d'amendes colossales.
Autant en rire, n'est-ce pas... et s'orner de perles.
A cet égard, les femmes sont bien plus drôles
que quiconque.
Voici Alice, petite Reine du Kitsch. 
Trop pastichée, moquée, tantôt drôle, tantôt pathétique, 
tragédienne sonnant parfois trop juste, clame :
"Je suis heureuse".
Nous partageons cette même forme de bonheur. 
Personne dans notre entourage viendrait se vanter de pareille sottise.
Heureux ? Ici-bas, impossible.
Pas sur cette Terre où pullulent  violence, misère,  chaos racial, corruption, élections bidons, civilisation marchandisée, réification du vivant,
 bordel spirituel, hollywoodisation des esprits et des mœurs, chienlit migratoire sans honneur,  souffrance animale, sorcellerie africaine, tuberculose, gale,
bêtise desdits natios qui ne voient que les conséquences pas les causes
et tweetent et retweetent
tout en propageant leurs idées limitées et leurs fautes d'orthographe...
Si Alice est tombée  dans un puits, nos vies sont, elles, cerclées et retenues dans les cages de 6 parenthèses qui font que
personne ici ne vit pleinement de sa vraie vie.


Paulette perchée, ici, nous semble heureuse,
mais Jésus, en personne, viendrait lui roucouler des mots doux à l'oreille.
Vu le fatras de bondieuseries
dans son appartement,
il est logique que sa psyché lui fasse voir Jésus.
Paulette, folle ou non,  en a de la chance, pardi. 
Sur ces douces  paroles  :
"Je ne suis pas véritablement heureuse",
Pendant 7 jours et une moitié, vous serez à l'abandon. 
 En prime, une autre chanson, la plus triste 
et réaliste qui soit, "C'est Trop tard",
une de Barbara et JJ Debout.
Elle convie à ne pas pleurer, au contraire, pleurons,
et à brûlantes larmes. 
Dédié à JM Boursicot, ami du couple Goya et de Debout.


Et en conclusion, "Do Ciebe Mamo"
de Violetta Villas.


Mamo = Maman.
Avec VV, soprano dramatique hors norme,
et aussi instrumentiste. 
Mamo, c'est  "Les Roses Blanches" polonais.
Comment peut-on monter sur scène, remuer en soi autant de sentiments mêlés aux souvenirs,
et ne pas s'écrouler en pleurs ?
Vous pouvez si vous le désirez poursuivre avec Sombre Dimanche qui fut interdit des ondes
 & son pastiche, "Triste Lundi", c'est à vos risques et à vos périls.



6 commentaires:

  1. brebis ne soit pas triste tes chanteuses sont des oiseaux de mauvaise augures ils exploitent la misère et la tristesse des gens , c'est leurs gagne pain tout comme Mireille farmer qui c'est spécialisé dans cette discipline je la déteste au plus au point!
    écoute plutôt cela http://www.ina.fr/video/I05035698 ou bien ceci https://www.youtube.com/watch?v=lDhrdzSqpnM chanteuse que j'ai connu personnellement elle a même été l'amante de mon père ses chanson était tristes mes pas sordide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zig, ah non !...ne dis pas du mal de mes chanteuses...! Seul 1 taré pourrait ne pas être triste...tu as vu ce monde ?

      Supprimer
    2. Ton "Viens, Fifine" est drôle...mais je n'ai pas l'âme à ça... Farmer exploite une mine de morbidité toute hollywoodienne. Il n'empêche que la condition humaine est là...

      Supprimer
    3. Très beau, tres retenu, très belle voix...très triste et très vrai....

      Supprimer
  2. oui je te l'accorde ce monde est dans un état pitoyable .
    mais je crois qu'il faut si adapté par n'importe quel moyen , car il n'y a aucune autre solution .
    va dans la nature va chercher des orties fait les cuire dans l'eau récupère le jus que tu va boire et avec le reste et quelque pomme de terres écrase le tout et tu aura un excellent repas tu fini avec une salade de mauve et quelques fruits plus ou moins maraudé plus un coup de narpi bien de chez nous mon bon glaude !

    RépondreSupprimer
  3. Le psautier d'Aliénor d'Aquitaine mie en ligne par les Pays Bas :

    https://galerij.kb.nl/kb.html#/en/psalter/page/2/zoom/3/lat/-37.954597814629174/lng/-18.263670802116394

    Tof

    RépondreSupprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.