jeudi 5 mai 2016

Têtes...



La Tête médusée qui orne l'entrée de la Chambre 17 en dit long sur les forces obscures maçonnique
 qui gèrent le monde de la Justice,
et sur ce que vivent et endurent ceux qui passent sous ce boisseau.
Dieudo y affronte, avec culot, le représentant d'Israël,  le chef par coutumace de la région France, le huileux, grêlé de peau et le couperosé Cul-Kier-Man.
Pouah !
A sa vue, nous défaillons. 
Honneur à ce courage  & Jusque là, parfait !
Hélas, dès la seconde moitié, le discours se gâte, faisant flèche de tout bois, rien de tel qu'encore se dorer le blason, et de tendre le portefeuille.
C'est la machine à sous qui parle.
Le discours des Productions de la Plume, tenues par "Madame", est craché, huilé et sur le mode automatique.
Dieudonné est une Star et vous le fait comprendre.
Hormis le Crif, la gente ploie sous son ramage !  
  La fin, la conclusion et le constat sont parcourus par les mêmes principes que chez un Jovanovic.
Jova  est la Tête de Gondole de la soupe conspi francophone des Magasins Leclerc, non pas que l'intégralité de ses écrits soit du brouet,
mais le potage, à force d'y foutre du poivre calibré "777" ,
de sel de qualité "666", et une forte dose de saumure "Blythe Master", a viré aigre :
"Achetez ma camelote, et vous serez lucides" disent l'un et l'autre, moins inspirés par le substantif "Dieu" que par le verbe "Donner".
"Venez remplir mes salles ! Accourrez mes petits enfants, et venez me renflouer en Flouze, qu'ensuite, je détale en Afrique, et vous abandonne
dans votre merde !"
Sans appel et dommageable. 
Soral, Dieudo, San Giorgio, LLP, Blanrue,
ont, soit la double nationalité,  soit, de la Suisse au Cameroun, 
disposent d'une zone de retranchement et de repli.
En ce qui concerne Jovanovic, nous l'ignorons,
mais cela ne fait pas de doute. 


Un Jacob Cohen n'hésiterait sûrement pas à se réfugier en Israël en cas de coup dur, et Piero, l'armoire à glace au sourire carnassier, 
 ne vous recevra pas chez lui, à partager dans la convivialité,  son confit de canard dans sa prodigieuse vallée suisse,
même si, à sa porte, vous lui présentez des collectors in-dis-pen-sa-bles d'AC/DC.
Quand le cor de la guerre aura sonné.
ce sera tous aux abris,
chacun pour soi, et Dieu pour tous.   
Les FDS, quant eux, sont pour la plupart coincés,
sous un ciel grillagé de chemtrails.
Quand le vent tournera pestilentiel, soyez assurés que vos pontes et vos faux potes ne seront pas là pour vous défendre.
Ah ! "Le Sextet" - S/D/SG/LLP/B/J -
autrement dit la Tête des Nœuds, ou Le Nœud à 6 Glands de la  Dissidence, nous en auront fait voir,
et fait gober la Lune.
6 têtes à claques.
La Bande des 6, qui se tire à l'occasion, dessus à hue et à dia,
est à la fois Cigale qui vous chante sa sérénade,
et Fourmi qui amasse. 
Ils tirent là leurs dernières salves, et le savent. 
Youdi-Bigoudis dans l'âme, E & R et sa Sphère lucrative jouent un chouia de trop avec les mêmes armes que ceux qu'ils dénoncent !
Pire, mais n'est-ce pas la loi de la *"Moutonnerie Enragée", 
nous les accusons d'être un aspirateur bien trop  puissant de la "dissidence" qu'ils ont, avec talent, détournée, phagocytée, vampirisée, 
à leur seul profit.
La Réconciliation Nationale est un joli mensonge
plus crédible mais guère plus tangible
que celui des prétendus Maîtres Ascensionnés. 


Vous les avez crus. Tant-pis pour votre Gueule !
Vous pleurez, ils rient.
Ce que dévoile Hillard est d'un réel poids intellectuel,
et il n'est pas  soupçonnable, lui, de corruption.
Il est l'unique axe fiable de ce cercle. 
* Les ME auraient vendu leur site au financier Charles Sannat.  
 

lundi 2 mai 2016

Tof


"Tof", qui est un accessoirement un commentateur de première classe, est la 3 ème personne de notre connaissance à vivre une Kundalini. 
La première, Gérard, s'est hélas  suicidée, la seconde est rebouteux à Gex, très proche justement du lac de Genève, et la troisième est donc Tof,
croisé virtuellement et téléphoniquement 
après ce modeste article portant sur ce phénomène méconnu
à la fois du grand public, et aussi, de ceux qui croient s'y connaitre, sans avoir traversé le feu de cette épreuve, un peu comme si les romans-feuilletons de "Nous Deux" représentaient la réalité de l'amour. 
La Toile, dans son idiotie, auréole de toutes les vertus et idolâtre la Kundalini,
quand elle est un pinacle de dangerosité.
Tof nous a fait plonger, c'est le cas de de le dire, dans les abimes du lac de Genève, avec les supputations de David Chase Taylor, auteur, hélas encore anglophone
les "sources" américaines étant un problème crucial, car
elles sont bien trop envahissantes, impériales et impérieuses.
Le bilinguisme est une tragédie et finira, si nous n'y prenons garde, à éliminer peu à peu les autres langues que ce foutu anglais, langue proprement ennemie, tend à effacer.
Tof, au boulot ! Mets -toi au Russe ! 
Revenons à cet auteur, et à cette hauteur, bien sûr :
Si le Lac de Genève est bien le lieu subaquatique d'un 
quelconque pouvoir mondial obscur, les Abysses seraient alors à renommer  de la sorte :
 TROU de BAAL* !**
ou encore, autre orthographe :
TROU de BÂLE.
Gex, Genova, Geneve, le G, le G, le sempiternel 
G...du Tablier. 
La Suisse, tout comme la Belgique, est un petit pays,  sous emprise :.
où l'atmosphère, égrégoriquement chargée de fric,  et d'avidité, est aussi désagréable qu'en Hollande,
terre européenne bénie, avec la GB,  des  Judéo-Wasps.
* Bâle, centre financier mondial, "Dieu" Baal, 
rumeur de la construction de répliques de Portes  
de Baal... 
** Et, je vous en prie, n'y voyez guère une
allusion douteuse, 
ni jeu de mots... citons le credo anglais...
"Honni soit qui mal y pense" ...
Pour preuve, cette jolie Canzonetta de notre 
Minettina.


 Raffinement et  douceur dans un monde de brutes...
"Che cos'è questa robina qua"...
 "C'est la chute finale..." qui est craquante, avec deux C...Cacca !
Nous avons pris le parti de rire, et sans le sou, d'autant que certains sites, avouent, avec à la fois  honnêteté et un suprême cynisme,
qu'ils sont des pièges à mensonges et à fric
sensationnalistes,
afin de  faire monter leur audience, leur audimat, 
et pour donner à bouffer du foin à un lectorat gavé de X-Files et autres Twilight.
Les démonstrations de ce "nouvelordremondial.cc",
ne sont convaincantes ni dans un sens, ni dans l'autre.
L'auteur de nom.cc est un médiocre écrivain de lapalissades qui découvre que la pluie mouille et que l’œil et la pyramide ne sont pas à la base des symboles "Illuminati". La découverte que voilà.
Ce sont là, bien évidemment, des symboliques bien antérieurs aux religions du Livre,
mais qui, néanmoins, à l'instar de l’Étoile de David, ont fait  l'objet de récupération.   
En autre matière d'imposture, vous avez le baveux et bégaillant Pierre Jovanovic,
planche à billets à lui tout seul !  
Jusqu'à présent, Pierre Hillard, est dans la matière une rérence de premier plan
avec force documents à l'appui.
Son travail de fourmi équivalant à celui du défunt, hélas, Emmanuel Ratier.
Ses analyses se révèlent de jour en jour...
être fiables, même si son point de vue catholique, 
en restreint la portée.
N'est pas Panamza qui veut, et quant à notre source majeure personnelle, elle est simple,
ni Steiner, ni Joël Labruyère, ni quiconque : 
elle est tout bonnement notre Cul !
Au sens de postérieur, et au-dessus duquel, il est hors de question que nous pétions.
Le Cul qui, et ce n'est pas pour rien,recèle ledit Sacrum,
le fondement de la colonne vertébrale
et du chakra-racine de 
 ladite Kundalini.
Phénomène réel, très risqué cependant, et d'urgence, à démystifier,
car l'ouverture périlleuse du Mulhadara-Chakra est celle de la porte
par laquelle s'opère les invasions d'entités 
du bas-astral,
et face à ce défi, je vous déclare :
bon courage !
Le Cul, oui, si vos portes internes sacrées sont soigneusement scellées,
et à double-tour.