mercredi 31 août 2016

Moyen-Orient ?


En plein Marais, à deux doigts des bordels gués de Paris, qui depuis Orlando auront peut-être aussi droit
à leurs militaires... 
Entre Gogues, Écoles, Associations...
ces immigrés nous coûtent 
une absolue Fortune.
En quoi la protection de ces gens nous incombe-t-elle ?
Qu'en est-il de nos écoles catholiques,
celle de la religion officielle française ?  
Ce Scandale n'est pas évoqué.
Sans compter une armée, où d'autres immigrés, de basses condition et extraction, armes aux poings,
se sont infiltrés. 
La Redevance audiovisuelle + les aides publiques à la "Presse", étant aussi, si vous prenez compte qui en sont les bénéficiaires
une forme de "Taxe Immigrés", ne l'oubliez pas. 
Nos églises et nos écoles, sont-elles ainsi 
protégées ? 
La trilogie "Jésus-Marie-Joseph" peuvent témoigner que non. 
Qui se reconnait désormais dans cette France factice où Le Crif et le GO :.
sont les chouchous de la République :
son axe désaxé qui fait que notre pays est une toupie qui a perdu la boule.
Et où sont nos légitimes têtes blondes et rousses
dans cet effroyable et obscur tableau
qui évoque les œuvres du Turner dépressif ?



La France n'est-elle pas ce radeau en perdition pris entre de sempiternelles lames d'eau 
qui viennent de toute part ?
 Protection pour les écoles françaises publiques et catholiques déclarée  impossible.
Par contre, notez que ces immigrés de choix ont droit, et ce, depuis des décennies, à des privilèges
 exorbitants octroyés par une république
qui n'a plus de "française" 
que le nom.
La France est un substantif majeur, "française" est un adjectif,
et de plus en plus aléatoire. 
De Najat à ces élèves, en passant par 3 des 4 militaires,
notez la peau cuivrée et plus...
Ces dermes ... qui trahissent des gènes
dépourvus de toute transmission 
de souche.
Mes chers enfants de l'Extérieur, vous n'êtes pas heureux ici, quelle que soit la gloire qui vous auréole. Ici, n'est pas la voie.
La voie est là-bas...
 Je vous en prie, 
et c'est très chrétiennement que je l'affirme, tournez vos visages vers Jérusalem et la Mecque, 
et retournez donc, lentement ou même brusquement mais sûrement,
 vers ces climats qui sont les vôtres, et qui siéent tant à votre teint 
d'origine, aux peaux ocres quasi rouges du désert, ainsi qu'à votre âme, et qui sait aussi, peut-être,
qu'à votre cul.
 
 


  
 

23 commentaires:

  1. Bon Jour Brebis !

    L'envers du décors est au grand jour, maîtres + leurs esclaves de même coutumes et du même continent et les boucs émissaires innocents.

    Sans compter les toutes quêtes qu'il y a eu en France, contre la faim en afrique et pourtant apparemment rien n'a changé enfin d'après ce qu'ils ont envie de raconter dans les merdias.

    Et qui sont les vrais coupables? ce sont les capitalistes, qui sont les perfides capitalistes? et qui sont les boucs émissaires? la population de la civilisation hors communauté.

    La supercherie est au grand jour.



    Chiron du blog " La Grande D'Âme "


    RépondreSupprimer
  2. Autre ne pas oublier la fiction télévision d'endoctrinement maraboutisme, radios, cinémas, et autres pollutions cirques festivals carnavals bref et autres idolâtries de pierre.

    Pendant ce temps, rares chants d'oiseaux, cette année et rares présences des butineurs, mauvais présages_______________________________

    J'ai mis en fond d'écran sur mon blog, ce qu'on appellent les mauvais herbes, et bien pour trouver une image vrai j'ai bien chercher.

    Abominations artificiels partout que dire du ciel et qualité de l'air.


    Pourquoi faire la quête contre la faim si la vie n'est pas respectée.


    Tout n'est que foutaises________________


    Chiron du blog " La Grande D' Âme "

    RépondreSupprimer
  3. Pendant ce temps, les rats quittent le navire, des démissions

    Et tandis qu'on ressasser les problèmes en afrique, les autres pays ont étaient occultés.

    La guerre sournoise, je ne sais pas quel âge tu a, mais autours de toi vois le nombre des nôtres qui n'ont pas dépassé la cinquantaine.

    Tout ces pays dévastés dont on ne parles pas.

    Il y a eu Tchernobyl en europe, ne pas oublier ces civilisations, d'Hiroshima et de Nagasaki et fukuchima.


    Et qui sont les pleurnicheurs heureux________________________________



    Chiron


    RépondreSupprimer
  4. Les humains étaient des cueilleurs, pas des chasseurs cannibales charognards



    Chiron

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Brebis,

    Honte à nos politiciens pourris jusqu'à l'os ! Brest : Le gouvernement socialiste renforce la protection de la mosquée de l’imam salafiste qu’Hollande avait déclaré “fermée” !

    http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/blog/hollande-et-la-non-fermeture-des-mosquees-salafistes/

    Bichau

    RépondreSupprimer
  6. je regrette mon enfance dans le val de marne , il n'y avais pas de synagogues ni mosquées a garder !
    là ou il y a d'infâmes constructions sociales pour oiseaux migrateurs de mauvaises augurs !
    il y avais des fermes et des champs de blés qui courtisais des coquelicots et bleuet désormais disparue a jamais !
    tué par les engrais chimico - américano - hébraïque ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zig, nous sommes dans la merde !

      Supprimer
    2. @ Zig,
      Ceci est un hors sujet en rapport cependant avec un de vos précédents (et toujours rafraîchissants pour l’esprit) commentaires :
      «Nombreux sont les civils ou militaires français qui affirment avoir vu des avions italiens dans le Val-de-Loire en juin 1940. Ces ‘’apparitions’’ se situent entre le 16 juin et le 18 juin. Tous sont absolument formels lorsqu’ils déclarent avoir distingués les cocardes ‘’vert, blanc, rouge’’ des appareils ennemis. Ce qui a déterminé leur conviction qu’il s’agissait bien d’avions italiens.
      Il faut savoir que la distance des aérodromes italiens les plus proches de la Loire, en 1940, était d’environ 900 kms. Or, tous les chasseurs italiens de l’époque avaient un rayon d’action limité à 700 kms. Pour les bombardiers, le rayon d’action était de 1000 à 1200 kms.
      Les bombardiers italiens auraient donc dû intervenir sans protection de la chasse, franchir les Alpes, affronter la chasse française de Provence et de la vallée du Rhône, et au retour, à cours de carburant, se poser sur un aérodrome français ! … etc. *
      De plus les avions de Mussolini ne portaient pas de cocardes, mais trois haches de licteur noires sur fond blanc cerclé de noir ! » Etc. *
      * Pour plus de développements consulter (entre autres) « Les guerres de Mussolini de Dominique Lormier aux éditions Jacques Grancher »
      Alors, puisque ces avions ont pourtant bel et bien existé, de qui étaient-ils ? … Il me semble qu’en ce qui les concerne le terme de ‘’false flag’’ est d’évidence !
      Pour l’Italie le fait de devoir déclaré la guerre à une Nation déjà à terre fût ressentit comme un véritable crève-cœur, mais cela était devenu inévitable car au final cette déclaration de guerre (qui fût ressentie comme un ‘’lâche coup de couteau dans le dos’’ par les français, arrangea tant ceux-ci que les allemands qui purent ainsi négocier une capitulation française en termes plus modérés et en sauvant les apparences et l’honneur de la France … aux dépends de l’Italie fasciste qui nonobstant marquait ainsi son engagement désormais définitif du côté des forces de l’axe.
      L’Italie du nord de Mussolini (pas celle du méridional Badoglio) n’a par la suite jamais manqué à sa parole et à ses alliances :
      « Dès le 12 avril 1945, le Comité de libération donne l'ordre de capturer Mussolini et sa suite, alors en pleins préparatifs de fuite vers la Suisse.
      Celui-ci, abandonné par les derniers hiérarques, fuit dans une colonne en retraite de l'armée allemande, qui se met en route après le 20 avril 1945. Le 27 avril, le dirigeant fasciste est arrêté à Dongo par des partisans et exécuté le lendemain, sur l'ordre du CNL de Haute-Italie, en compagnie de sa maîtresse, Clara Petacci. Les corps sont ramenés à Milan le même jour.
      Exécution de Benito Mussolini : le 28 avril 1945 donc … Le 30 avril 1945, vers quinze heures trente, alors que l'Armée rouge n'est plus qu'à quelques centaines de mètres du bunker, Adolf Hitler se suicide en compagnie d'Eva Braun.
      A deux funestes jours près, la parole donnée à son allié fût honoré jusqu’au bout par l’Italie.
      Malgré toutes les saloperies qui furent par la suite (malheur aux vaincus) racontées tant sur la prétendue lâcheté des italiens, que sur la prétendue sauvagerie des allemands je tiens ici à affirmer que ces ‘’qualités’’ furent bien insignifiantes de leur part comparativement à ce qu’elles furent du côté des ‘’judéo-anglo-américains’’ et des ‘’judéo-bolcheviques’’.

      Supprimer
  7. bonjour,
    je pense que c'est vous "le gall" et moi c'est "geo"..
    vous me demandez des nouvelles de notre amie "Chriss" oui j'en ai eu le 15 janvier 2016, elle était encore de ce monde mais elle a beaucoup de problème liés a la maladie de son mari..AVC, démence sénile tout ce qu'il faut pour réduire l'aidant a néant..
    de ce fait sa santé est devenue fragile, physiquement et psychologiquement....
    voila depuis je n'en ai plus....quand a Mennevais plus aucun contact avec lui...
    sur le blog de Chriss je passe de temps en temps et laisse une trace...un appel.
    bien amicalement
    géo (gérard)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eth bien, voyez ce que j'avais mis sur le site lhddt à ce sujet, cela allait vraiment dans ce sens...hélas, 1000 fois hélas... j'avais dit Avc...Merci Géo...

      Supprimer
  8. pour ne pas être dans la merde il faudrait ne pas la voir ? beaucoup ne semble pas être dedans par manque de vision atavique et d'autres le savent mais font la politique de l'autruche !

    RépondreSupprimer
  9. je viens de lire votre billet et je ne peux malheureusement qu'être d'accord,
    la France est malade , et comme ordonnance l'on préconise les droits de l'homme et c'est ainsi qu'en guise de posologie elle se prend des suppositoires d'émigrés,
    en veux tu en voila...si bien qu le pays n'est plus malade mais mourant, à son chevet un diafoirus foireux imbus de lui même qui imagine des potion a base de taxes, d'assistanat..
    oui vous avez raison, messieurs et dames de "l'ailleurs", retournez y dans cet "ailleurs", ici chez nous vous n'êtes pas désirés ni aimés....

    RépondreSupprimer
  10. Les informations, c'est judas, islam et l'afrique, les populations des civilisations de l'humanité sont occultés_________________



    Chiron

    RépondreSupprimer
  11. billet comprehensible .merci.

    RépondreSupprimer
  12. Décret du 29 avril 1976

    « Le regroupement familial fut rendu légal, et institutionnalisé, par le président Valéry Giscard d'Estaing, son premier ministre Jacques Chirac et le ministre du Travail Michel Durafour

    Le texte veut, pour des raisons humanitaires, rapprocher les familles séparées des deux côtés de la Méditerranée. Il est également soutenu par un certain nombre de chefs d'entreprises français qui souhaitent comme Francis Bouygues, dont le personnel est constitué alors de 80 % d'immigrés, une « intégration » des travailleurs algériens et marocains avec leurs familles.
    Conséquence immédiate : des centaines de milliers de femmes et d'enfants quittent l'Afrique du Nord pour s'installer en France. La nouvelle mesure se révèle rapidement comme une catastrophe administrative. Les services sociaux et administratifs sont débordés, la construction des HLM est insuffisante, des bidonvilles se créent. Raymond Barre, nouveau Premier ministre, se rendant compte des difficultés rencontrées par les services administratifs et opposé à l'immigration qu'il perçoit comme un obstacle à la modernisation de l'appareil productif, suspend par décret (1976) le regroupement familial, mais le décret est déclaré illégal par le Conseil d'État. »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Regroupement_familial

    Juste préciser deux choses, une anecdotique et une centrale :

    1- Pour l’anecdote ; ce Michel Durafour, dont personne ne se serait souvenu autrement vu sa totale insignifiance et son infini veulerie et médiocrité, devait en rajouter dans l’ignominie en lançant un appel public à « exterminer le Front national » suite à cette loi qui actait la mise à mort lente (de moins en moins aujourd’hui) du peuple français de souche.

    2- Valéry Giscard d'Estaing, son premier ministre Jacques Chirac et cette immonde raclure servile de Michel Durafour n’étaient en fait que des guignols totalement sous influence d’un certain lobby et dans cette affaire de ‘’ Décret du 29 avril 1976’’ il est tout à fait connu que c’est pour ne pas déplaire à une certaine SIMONE VEIL (qui en faisait un caca nerveux par jour et en aurait fait, si trop différé, une crise d’hystérie meurtrière –pour leur carrière-) qu’ils firent voter ce décret alors qu’ils en avaient compris l’ampleur des conséquences …

    RépondreSupprimer
  13. Je ne connais pas ce Durafour, ne m'intéressant pas à la politique à cette époque, mais c'est sans doute la raison pour laquelle JMLP disait ses habituels jeux de mots : "Durafour crématoire" et "Simone Veil au grain" ;-)...

    Amicalement,

    Brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci...et surtout elle veille à la graine ! Des maudits...

      Supprimer
  14. Bonjour,

    Pour faire suite à votre article:
    http://www.blancheurope.com/2016/06/12/operation-sentinelle-larmee-au-service-des-juifs/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effrayant ! et toujours ces murs qu'ils érigent partout ! Ce sont de grands malades...

      Supprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.