mercredi 29 juin 2016

Diciamo...



nous, nous souhaiterions un Bain de sang vif, 
où nous verrions flotter, en se coagulant, les têtes
de ceux ici qui sont souvent cités,
têtes qui se retrouveraient prisonnières de leur propre sang peu à peu noirci : des rivières pourpres,
puis violacées, puis noires, et les têtes flottantes  se figeant et s'immobilisant,
dans une expression grotesque,
exprimant une inouïe souffrance.
Du temps de leur vivant, ils aimaient le sang des autres, qu'ils finissent en lapant donc le leur !
Ah, le cursus.
 Du Café de Flore au Caniveau de la rue des Cascades, par exemple,
dans un décor de roses rouges et de roses trémières à foison. 
Arrêtez de rêver ou de planer, sans un carnage parmi les élites,
sans leur décapitation charnelle et spirituelle,
la Matrice, pour reprendre le terme favori de Fabrice, ne bougera pas d'un 
iota...
Exigeons la Vérité, la vérité crue et saignante.
La tête, visez la tête !
Pour la Queue, je m'en charge...
Ainsi que le disait mon amie Orla qui s'y connaissait en la matière :
"On la leur couperait bien"...
A l'aide d'une meule, je m'aiguise les incisives...   



 
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.