lundi 20 juin 2016

Alison


Non, cette fois, ce ne sera ni Mina, 
ni Diana Rigg,
-Excellente, ici,  avec Maggie Smith dans  "Evil under the Sun"-
mais une berceuse, et exceptionnellement, pour un site aussi viscéralement américanophobe, 
berceuse qui se trouve être en anglais. 
L'auteure en étant une charmante pianiste chantante écossaise.
"Une chanson douce que me chantait ma Maman, en suçant mon pouce..."


Autre pianiste chantante, Barbara & son furtif amant, Reggiani,
à qui elle enseigna les bases 
du chant, et avec qui elle partit ensuite en tournée au
Piccolo Teatro di Milano ...


  
Barbara distribuait son fric à tout va, beaucoup aux clodos.
Regardez-moi cette masure.
Est-ce digne d'une femme qui s'est usée à donner des milliers de concerts, et a vendu des millions de disques,
de la Hollande au Japon ?   



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.