dimanche 3 avril 2016

Soit



Soit, les voies du Seigneur sont impénétrables.
Soit, tout en n'étant pas un perdreau de l'année,
la naïveté nous étreint.  
Soit,  je n'ai pas rencontré comme "lui" l'a fait,  "Le Christ",
du moins, Dieu étant en son essence areligieux, 
je n'appellerais pas cela de la sorte.
Soit, l'habit ne fait pas le moine.
Soit, juger à partir de préjugés est mal.
Soit, encore, notre cervelet s'amollit et s'amoindrit. 
Soit, personne ne vit d'amour et d'eau fraîche.
Soit, Franck Abed gothique et musculeux, il sait extraire des personnes des témoignages intéressants à défaut d'être poignants. 
Soit, nous sommes tous excessivement vulnérables, fragiles et sujets à influence.

 
 Eh bien, malgré ces "Soit", "Soit", "Soit",
 alignés à la queue leu leu,
me voici sûrement resté au stade de "L'oie blanche"...
 le  narcissique "anti-maçonnique", Morgan Priest qui se met en scène me posant un sérieux problème éthique de conscience, me faisant hésiter et balbutier entre   le lard et le cochon.
Avant toute chose, à l'instar de Oprah Winfrey aux Usa, ou de JP Foucault qui est, selon son propre aveu, le  millionnaire de "Qui veut gagner des millions",
Morgan P est la Star de ses propres interviews, 
avec ses yeux d'un bleu piquant, ses mimiques de séducteur, de presque prédateur, ses airs extraterrestres, ses allures d'ensorceleur, littéralement de jeteur de sorts et de star bodybuildée pour bisexuels, avec sa boutique, ses breloques, ses mains griffues, tatouées, sa virilité féminisée, ses bas résille au bras, et ses ongles vernis de noir,
j’atteins les limites extrêmes, 
certes extraordinairement restreintes, 
de ma compréhension du phénomène de la rencontre d'un "Ex-Diable" avec" Jésus-Christ".
Dans les 2 cas, j'y vois, et j'y lis une mascarade. 
Peut-être me trompé-je ?
Trop de paille s'est tassée et s'est amassée dans mes sabots pour que je puisse, ne serait-ce que capter le sens de cette guignolade et le discours de cet esthète rat des villes,
quand je suis un gros rat des champs de bruyère, d'où cette incompréhension face aux Citadins,  
aux Juifs, aux FM, et à ma sidération devant  leurs stratèges et à leurs stratagèmes. 
Dans quelle marmite, sommes-nous donc tombés en nous incarnant ici-bas ?


Ex-ceci, Ex-cela, Ex-machin-chose, etc. 
 "Libéré" par Christ, Morgan a de beaux restes de son passé de diablotin...
Morgan incarnerait-il une espèce de jonction entre un Thierry Casasnovas  
et un Soral ?


Il en a, ange et démon à la fois, l'intégralité de la dualité, et les principes permanents que partage 
et exige la Dissidence Officielle :
la panoplie et les mœurs narcissiques du Gourou,
et le Fric ! 
De LLP à Blanrue, ils ont, semble-t-il, dans cette mouvance
une très haute opinion d'eux-mêmes,
en décalage avec leur valeur intrinsèque.


 

 Pantois, circonspect, et dubitatif, je suis et reste, reste et suis.
Que, à défaut d'être latiniste, j'en perdrais mon Rital
PS  : le titre du Livre de Morgan est faux. 
Morgan ne fut ni un Sataniste réel, et n'est pas plus en Christ que vous et moi. Le discours sous-jacent des ex-maçons convertis qui sont passés à confesse correspondrait presque à ceci :
"entrez en maçonnerie, pour, enfin, au détour d'une église, obtenir une révélation en coup de massue :
"Gesù"
Et au fond, indirectement, la Loge serait vectrice de grâce, la case "ténèbres" avant l'authentique "lumière".
Je comprends désormais pourquoi
je n'ai pas eu la grâce alors que j'ai pourtant reçu des secours gracieux, mais, hélas, je n'ai pu les retenir !  
 

 
Le Minotaure.
Paroles de Wertheimer & musique de Barbara. 
Dans le grand Labyrinthe...
 

 


30 commentaires:

  1. De Tof

    Ouaip, c'est curieux chez les maçons cette manie de trahir leurs serments, rencontrer Jésus et s'épandre dans les médias. Je croyais qu'on se faisait éviscérer si on trahissait chez les FM.

    Le pb, c'est que quand on s'intéresse au "Jésus" qu'ils ont rencontré, on y cherche en vain les paroles de l'Evangile.

    Il me semble que la Voie Royale et christique est bien éloignée de tout ce tintamarre, ne relève que de l'intime et d'une transe-formation intérieure, et sous tend l'émergence d'un "surhomme" dont le caractère évident ravage spontanément au premier regard. ça s'appelle la Grâce et cela n'a rien à voir avec la religion qu'elle soit maçonnique ou romaine.

    Au final, tous ces "repentis", "pseudo born again", agglutinés aux basques du Logos grosalien devant les portes du FN des Thénardier le Pen & co forment un gloubiboulga dont il ne ressort pas la moindre cohérence, et j'irai même jusqu'à dire que c'est fait pour.

    Et les voilà en plus de s'étriper les uns les autres sur la place publique dans une pantomime des plus risibles.

    On remarque tout de même que tous ces braves gens ont vécu ou vivent dans les petits cercles du gratin merdiatique et qu'ils sont nés sous les rayons X de la petite lucarne. Leur lumière artificielle m'enmerde et leurs manigances me font chier.

    Je crois que c'est Labruyère qui disait que le G des maçons, c'est le G du GESU des jèzes. En France ils auraient même réussi à inverser les colonnes : Boaz et Jaquin pour Beatus Ignatus, une habile façon de récupérer l'égrégore local.

    N'oublions pas que nos chers jèzes étaient là 200 ans avant la création des FM !!!!

    Tout cela est fait à dessein de façon à ce qu'aucun projet cohérent et gracieux n'émerge.

    Ce que je vois de plutôt encourageant, c'est que l'égrégore maçonnique qui s'est invité en France depuis 200 ans est de bien mauvaise qualité, et qu'il nécessite en permanence d'être regonflé à la pompe à vélo et ça leur demande bcp d'efforts, ce qui devient contre-productif car ça rend visible la vulgarité de leurs méthodes . L'égrégore hollandais à duré à peine 3 mois et malgré tous les efforts des soutiers, il s'en est allé. Vu le personnage, je me demande même si en coulisses, on ne lui prépare pas une bonne plaque de verglas au détour d'un virage.

    Le vrai danger des maçons, c'est qu'ils finissent par croire que les âneries débitées en loge sont l'Alpha et l'Omega de toute chose, alors qu'ils se livrent à un lissenkisme de tous les diables et sur tous les sujets. C'est l'ordre anti-naturel par excellence qui viole à chaque instant tous les principes universels.

    Bref, la FM est une rébellion infantile encore au stade anal contre l'évidence.

    Chaque fois que l'homme se rebelle et proclame : "je suis ma propre Loi et je fais ce que je veux" (A Crowley repris dans "V comme Vendetta"), ça finit toujours et depuis la nuit des temps par ce triptyque :

    - Sorcellerie/magie (TV/Ondes/OGM/Radioactivité/Internet, ...)
    - Sacrifices humains (Guerres/génocides/massacres)
    - Dépravation totale des mœurs (LGBT/avortement/euthanasie, ....)

    Déjà en Perse, ça a avait mené à la catastrophe. les adeptes de la secte qui avaient provoqué un chaos sans nom ont tous été éliminés physiquement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, juste un point pour être clair, Stef, le FN est très à gauche de mes idées.
      lissenkisme ???

      Supprimer
  2. C'est Tof, pas Stef :)

    Le FN a été crée par Pompidou pour neutraliser les groupuscules extrême de tout poil qui menaçaient ça & là : OAS, Poujade, ex nazis, anti-gaullistes, ..... On a trouvé à l'époque Le Pen, en mal d'ascension sociale bourgeoise pour s'occuper du problème. L'extrême droite s'est vite trouvée un nouvel os à ronger : les zarabes. Plus aucune menace pour le pouvoir en place, et instrumentalisation immédiate du combat par Mitterrand avec les sauveurs circoncis du racisme étatique. Parti d'une cabane de pêcheur, Le Pen trône maintenant au beau milieu d'un beau domaine de St Cloud gardé par ses dobermans et bâti par les captations d'héritage successives auxquelles le fisc n'a visiblement rien eu à dire.

    Lissenkisme de Lissenko, ce chercheur soviétique qui tordait les chromosomes dans le sens du poil marxiste en dépit de toutes les évidences scientifiques honnêtes.

    C'est le fonctionnement même des FM : un sujet débarque de nulle part en apparence sur les planches, tout le monde de crier des Oooooh et des Aaaaaaaaaah, et ça devient illico parole d'évangiles, auxquelles on va vite trouver un ou deux sociologues du CNRS encartés pour "légaliser" le truc.

    Ou bien, une fondation amie (Rockefeller, Carnegie, ...) subventionne des "chercheurs" qui trouvent un nouveau truc orwelien, et hop, une petite théorie de la libération sexuelle, du féminisme ou du Gender officialisée rapidos en loge.

    Entre les lobbys commerciaux de tous ordres, les loges et le fonctionnement même de la science actuelle noyautée, on se retrouve avec 90% de la science officielle dite progressiste tout simplement fausse de A à Z. Faut aller trainer sur les sites sociologiques du CNRS, par exemple, pour se rendre immédiatement compte de l'étendu du problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, mais pour être un Os, c'est un OS !!!

      Supprimer
    2. bonjour tof,
      aux autres,
      ainsi qu'à MR Galleux.

      un ingénieur du cnrs:
      http://iao.cnrs.fr/spip.php?article131

      pour morgan priest,seul le Seigneur connait la valeur et la vérité de sa démarche.
      il est encore dans sa gnose mais se croit déjà arrivé.

      la croix ne se porte pas autour du coup,
      mais au fond du coeur.

      l'evolution spirituel prend du temps,quel sera son apparence dans 5 ou 10 ans?
      radicalement differente,
      ou pas...
      c'est le coté mercantile qui est dérangeant.
      et jusqu'à quel degré dans le satanisme est il allé ?

      maintenant,
      ce n'est pas à nous de fermer une porte que le Seigneur ouvre.
      ce dont,on tendance à faire,un peu trop souvent, les "bons" catholiques...

      Supprimer
    3. J'ai quitté le catholicisme, je suis croyant areligieux...

      Supprimer
  3. Mais qui est donc ce clown ? Un membre d'un clergé new-age ? Un mix entre Barbarin et Kiss (le groupe) ?
    Pourquoi le besoin d'un tel accoutrement ridicule ? Une manière d'impressionner et convaincre les gogos en mal de repères et de transcendance, probable ?
    A se poignarder le cul avec un cricifix !
    Mais ça sera sans moi, je passe mon tour, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais écrivez JJ, écrivez ! Une des interviews les plus drôles fut celle de l'Abbé Pages avec Lui, le tradi avec le gothique, on aurait dit 2 démons !

      Supprimer
    2. Merci, je te le redis, je passe n'ayant aucune appétance pour ces bouffons.
      Pour résumer ma croyance : je constate le miracle de la vie. Et parce qu'elle est, elle doit être vénérée, chérie et protégée (sanctifiée).
      Et je n'ai pas besoin d'intermédiaires pour m'expliquer : en cela je te rejoins dans l'areligiosité (que je définis à tort comme de l'agnostisme).

      Supprimer
  4. De Tof

    La réflexion qui va suivre est le fruit de mon travail, de mon évolution personnelle, de recherches, lectures, synthèses sur ce sujet ô combien embrouillé. J'ai lu des dizaines de livres, articles, revues, grimoires initiatiques ou alchimiques, historiques sur le sujet. J'ai vécu par ailleurs au contact des FM pendant 20 ans, de toutes obédiences, mais sans jamais frapper à la porte. Le simple fait de devoir prêter serment me hérissait les poils du cou.

    Le constat :

    il existe des moyens de devenir un être exceptionnel, détenteur de pouvoirs ravageurs (bilocation, meurtres à distance, manipulation des éléments, des égrégores, piratages occultes, manipulation de l'astral...). Ces êtres sont des magiciens noirs, ou autres frères de la main gauche. Cela concerne tous les humains, de toutes ethnies et toutes cultures, c'est vieux comme le monde. Le corollaire sont les magiciens blancs.

    Il y a 500 ans environ, ces connaissances ont été capturées par l'ordre religieux romain à travers les jésuites et les exercices de St Ignace de Loyola qui fabriquent des monstres hors normes au plus haut niveau de l'ordre. Ont-ils les moyens de provoquer une montée de Kundalini chez quelqu'un ? Possible et probable. La grande chasse aux sorcières du XVIIème siècle était probablement destinée à faire disparaître les détenteurs de pouvoirs hors réseau officiel.

    La FM sert à garder confinées ces connaissances de façon à ce que personne d'autre ne puisse user de cette gnose qui si elle était partagée par le plus grand nombre précipiterait l'humanité dans la chute finale (les FM pensent que c'est ce qui est arrivé aux "atlantes").

    On propose donc une initiation de très bas niveau, qui comme le raconte très bien cet ex FM est totalement sectaire, manipulatoire et dangereuse. Si un de ces êtres exceptionnels "naturel" est repéré en loge, on sait immédiatement quoi en faire. Le promouvoir ou le neutraliser.

    RépondreSupprimer
  5. suite ...

    Il existe des hauts conseils de ces monstres (FM de très haut niveau inconnus, jésuites, bouddhistes tibétains, ....) qui usent de ces techniques pour diriger la marche du monde, sachant que dans le monde des initiés, c'est la guerre. A ce niveau, la collaboration est presque impossible, c'est un pouvoir sans partage.

    La FM de bas niveau permet d'orchestrer le réseautage du buziness et sert de relais aux décisions prises dans les hauts conseils.

    C'est ça le secret de la FM, l'usage d'une forme de magie, de sorcellerie à l'insu de tous et qui se fait oublier derrière un homme devenu singe par le truchement de la science matérialiste, vrai cache-sexe des pouvoirs masqués incommensurables de l'Être Humain. La science a été volontairement aiguillée vers le matérialisme au cours du XIXème siècle, pour justement cacher cet état de faits.

    Le grand déballage d'HP Blavastky a semé une pagaille et une trouille maousse à tous les sorciers de la planète. Elle a été placée sous camisole occulte, et il est à parier que ses "channelings" étaient dirigés par ces mêmes magiciens noirs. Mais elle en avait trop dit.

    Son discours (La doctrine secrète) a été caviardé de calembredaines pour égarer le chercheur. Le désir de savoir des curieux a été dirigé vers Crowley et les satanistes pour noyer le poisson. Crowley était un probable agent britannique. Son meilleur coup est l'invention des "petits gris" en 1904, popularisés dans les années 80.

    Si l'homme de la rue se lance, comme ce témoin repenti, dans une recherche personnelle encadrée par une loge, c'est tout simplement car bon nombre d'humains sentent qu'ils ont ces pouvoirs à l'intérieur d'eux mêmes, qu'ils sont plus qu'un vague amas de cellules assemblées par le hasard. La loge va permettre de tout simplement tuer le germe dans l'œuf.

    L'initiation maçonnique pour le profane est donc une contre-initiation destinée à neutraliser toute possibilité pour un humain sur le chemin de choisir le bon parcours. La FM va donc titiller l'Ego de l'impétrant jusqu'à lui faire confondre initiation et camisole occulte, en échange de titres pompeux, ou de services dans la vie profane.

    On comprend mieux pourquoi les religions exotériques se battent toutes contre la sorcellerie.

    Normalement, ça devrait parler à quelqu'un qui a vécu une montée de Kundalini. Elle nous permet de soulever un tout petit coin du voile et de sentir que cette FORCE existe, latente. Mais pas tellement plus.

    J'appelle cette force la Mer Mère : la force primordiale du pré-univers, ensuite mise en marche par la volonté du Saint Esprit. On lira de Goethe l'admirable poème "Dédicace" pour se faire une idée. C'est exactement ça.

    Le concept du MAL : le mal provient du fait que l'Homme est tombé dans l'incarnation et donc dans la génération (Abel, Caïn, Seth). Qui dit génération dit reproduction et ensuite alimentation. La nature "divine" profonde de l'Homme ne matche tout simplement pas avec sa condition d'animal émotionnel et intellectuel. C'est la source du MAL. Un hiatus invivable.

    La haute initiation "blanche" consiste à "tuer" l'animal émotionnel et intellectuel pour faire ré-émerger sa nature divine, la Rose, sachant que cela coûte la personnalité et que personne n'est jamais revenu pour en témoigner à par le Christ. L'initié peut dire : mon père n'est plus mon père, ma mère n'est plus ma mère, et mon royaume n'est pas de ce monde. Il peut prophétiser.

    La haute initiation "noire" consiste à mettre ces pouvoirs au service de l'intellect débarrassé de l'émotion dans l'espoir de pouvoir rester sur Terre, ou dans les parages, pourquoi pas en squattant un nouveau corps ou en vivant éternellement ou presque ici bas.

    RépondreSupprimer
  6. De Tof

    j'ai quand même écouté ces messieurs jusqu'au bout.

    Même reconverti au christianisme, notre témoin use toujours du langage, des codes et des enseignements maçonniques qu'il a reçu. C'est la puissance des codes, symboles et serments avec lesquels il a vécu qui se sont profondément imprimés en lui. Le monde est bien gouverné par des symboles; il est marqué physiquement par ces symboles. Il a du subir un exorcisme et sa recherche trop empressée du salut lui fait redemander le baptême, qui plus est par immersion, histoire de laver plus blanc. Une fois qu'on a été pris dans les mailles de la FM, il est très difficile de revenir à un état de fraicheur. les rituels de la FM marquent durablement les corps subtils de l'homme. On voit aussi que quand il a voulu aller plus avant avec les Rose-Croix, il s'est heurté au mur classique. Il en a conclu que tout cela était de la foutaise, en tout cas, c'est ce que ses interlocuteurs ont réussi à lui faire croire. C'est la méthode probable utilisée pour écarter innocemment ceux qui ne sont pas "élus". Je ne parle pas de la Rose-Croix dans un contexte chrétien, mais bien initiatique, occulte.

    A la fin, il évoque le rôle central du sang dans l'occulte. Pertinent.

    RépondreSupprimer
  7. suite et fin :

    Si l'Eglise Catholique Romaine n'avait à ce point perverti le christianisme, elle proposerait aujourd'hui une initiation pour les masses, nécessaire et suffisante à tout un chacun pour conduire sa vie dans la grâce, la force et la volonté.

    Tant que le Christ en Croix aura les yeux fermés et qu'il sera à ce point anthropomorphe, ça n'ira nulle part.

    Les premières représentations du Christ le montraient les yeux grands ouverts, victorieux, et assez grossièrement sculpté pour bien définir le caractère symbolique de l'évènement. Par ailleurs, les cathédrales provoquaient des effets physiques sur les pèlerins, on en sortait transformés, rechargés, physiquement parlant, alignés. Une initiation expresse qui avait pigé que pour transformer la psyché, il fallait atteindre le physique, il fallait que cela s'imprime physiquement.

    C'est tout le problème de l'honnête Homme qui chemine aujourd'hui : le christianisme exotérique (presque toutes chapelles confondues) a tué le christianisme ésotérique initiatique, et le christianisme ésotérique authentique, la voie du milieu, est introuvable, car trop dangereuse pour le promeneur solitaire.

    Je ressens que l'initiation passe effectivement par les 3 œuvres (noir, blanc, rouge), que pour déboucher vers un BIEN, il faut se débarrasser de son ancienne peau qui contient tous les agrégats psychiques de son vécu et tous les agrégats imprimés dans l'ADN de notre lignée humaine. Le processus alchimique total passe donc par la réécriture de son propre ADN, il faut pouvoir maîtriser ce que les généticiens dénomment l'épigénétique pour revenir à l'Homme Universel qui sommeille.

    L'animal intellectuel et émotionnel est pareil à un cristal noir et brillant, la lumière de Lucifer, qu'il faudra percer pour retrouver à l'intérieur le cristal originel, l'Homme.

    Chez les occultistes, on appelle cela imprimer les corps subtils, affronter le gardien du seuil. Cela consiste à opérer une transe-formation dans l'expression de l'ADN (en fait une structure cristalline électromagnétique), possiblement en agissant sur les glandes endocrines, par l'alimentation, et le chant (vibrations), le souffle ou beaucoup d'autres choses que je ne connais pas.

    La montée sauvage de Kundalini vécu par votre serviteur a révélé les éléments suivants : après un choc énergétique dramatique ou extatique, le circuit électrique de l'organisme dysfonctionne et sème le souk dans tout l'organisme, principalement toutes les glandes endocrines, le système sympathique et para sympathique, les hémisphères cérébraux. Au plus fort de la crise, quand je voulais réfléchir, je voyais des images, mon cerveau gauche a presque été éteint pendant cette période.

    Tout ça pour dire que le phénomène est totalement physique, et non psychologique.

    Cela veut dire aussi que si on pratiquait l'initiation qui ferait de nous de vrais Êtres Humains et pas des animaux émotionnels et intellectuels dès le plus jeune âge, tout serait possible. Le chemin initiatique à parcourir à l'âge adulte après une éducation, même bien faite dans notre monde actuel, tourne forcément au cauchemar, car il est tout simplement trop tard pour rattraper le coup.

    Cela sert-il à quelque chose de laver une voiture pleine de boue si la peinture dessous est pourrie ? Oui, si on refait la peinture. Alors, autant passer une bonne couche de primaire en sortie de chaîne de montage pour éviter d'avoir à refaire le boulot 40 ans plus tard, sachant que la rouille s'y étant mise aussi, on n'aura pas mieux qu'une bagnole repeinte, mais pleine de trous.

    C'est pourquoi les occultistes se retrouvent presque tous dans la voie tragique, facile, ça permet au moins de briller en cachant les trous dans la carrosserie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TOF
      Dans un message précédent, je ne cherchais pas à mettre en cause ton immense culture dans les domaines que tu nous expose, simplement, je m'insurgeais contre la réduction à une causalité unique qu'implique tes conclusions.
      "...mon cerveau gauche a presque été éteint pendant cette période."
      Expérience étonnante que j'ai effleuré à la suite d'un accident : mon hémisphère gauche traumatisé fonctionnait moins bien et il me semble qu'alors on hémisphère droit a pris le relais.
      Pas de visions mais une soudaine lucidité, une compréhension instinctive plus aigue, le sentiment d'être connecté à un inconscient collectif, à l'universel.
      Un état que j'éprouve toujours en partie et que je travaille à maîtriser, en vain.
      Plus étrange, lorsque mon hémisphère gauche fut rétabli, il était "augmenté" : je n'étais pas plus intelligent mais plus rationnel, capable de résoudre des problèmes logiques qui m'échappaient totalement jusque là. Ainsi qu'une mémoire devenue éléphantesque mais non sélective : je ne peux décider de ce que je vais retenir. Ou pas.

      Supprimer
  8. JJ, précisons, TOF est arrivé ici par le biais de ce texte : http://lebrebisgaleux.blogspot.fr/2013/02/kundalini.html
    Tot, est donc la 3 ème personne que je connaisse "victime" d'une Kundalini sauvage : Gérard, qui, hélas, s'est suicidé; et moi-même. Je connais un rebouteux du Jura, qui avec Sylvie Dethiollaz a posé le diagnostic, qui en vit lui aussi mais contrôlée, ce qui est fort différent...
    J'ai participé à un forum où de nombreuses femmes en étaient atteintes, mais ne les ai pas rencontrées. ce que j'apprécie beaucoup, c'est sa rage ! N'est-ce pas Tof ?
    Heureusement que je ne dispose ni de sa science, ni de son intellect, de sa culture, car je serais, sinon devenu fou...Cependant, il est un trait de caractère dont je dispose plus que Tof, je crois, l'humour...vache ou brebis, comme le fromage ! Et en italien et en Minaologie, je suis imbattable...

    RépondreSupprimer
  9. @Jimmy John

    Mes réflexions n'étaient pas du tout dirigées contre toi, ni contre quiconque d'ailleurs. J'évite de propager de mauvaises ondes, ça sert à rien d'en rajouter au bordel ambiant.

    Très intéressé par ton témoignage sur ton vécu cérébral. Oui, on peut rencontrer ce types de choses après un grand choc, des émotions, une révélation, ou une initiation.

    Effectivement on vit après cela avec un supplément d'âme, certains reçoivent un don en cadeau, ça entrouvre une porte.

    On aimerait bien continuer et voir la suite, mais comme je l'ai indiqué, et pour avoir cherché, c'est très difficile de trouver le BON conseil, et le chemin solitaire peut vite mener à la folie, il y a danger de mort.

    Mais c'est ça la vraie vie, quand on a vécu ça, le reste est bien fadasse et apparait secondaire.

    Si tu parles anglais, je conseille d'aller lire l'excellent livre d'un ésotériste chrétien de la fin du XIXème siècle qui a écrit en réponse aux théosophes, et c'est passionnant. Un bouquin qu'on peut lire et relire au cours de sa vie, on y découvrira toujours quelque chose de nouveau en fonction de sa progression personnelle

    Charles Georges Harrison, "The transcendental Univers", 1893, réédité pour le centenaire en 1993 avec une très belle préface

    C'est le meilleur de ce qu'on peut trouver de l'époque sur le christianisme ésotérique et sa différence fondamentale avec le bouddhisme ou la théosophie.

    http://www.balderexlibris.com/index.php?category/English/H/Harrison-C-G

    Harrison dit que la véritable initiation consiste à connaitre les causes spirituelles premières et leurs conséquences dans le monde physique et les cycles de l'Humanité.

    Il a quelques émules, comme Walter Wink, qui propose un christianisme progressif et proactif prenant en compte les causes spirituelles des choses bien matérielles

    https://en.wikipedia.org/wiki/Walter_Wink

    :)

    RépondreSupprimer
  10. Brebis, vieille fripouille, j'avais pas lu ta réponse avant de poster le dernier.

    Je te salue et m'en vais m'en jeter un, un ch'ti Picpoul de Pinet qui sent bon les embruns.

    Au fait, en qui ce concerne "ma culture", je crois bien que j'ai tout jeté aux chiottes, c'est mon côté Goering ! Y'a plus assez de place pour ces conneries. Le Diamant Intérieur Brut (DIB) est en train de prendre toute la place.

    RépondreSupprimer
  11. Vieille fripouille ..j'adore ! Merci tof !

    RépondreSupprimer
  12. De nada.

    Yo oh oh and a bottle of rhum et pissons sur les enculés en leur faisant croire qu'il pleut.

    Au fait, on leur dit ou pas que le secret c'est l'androgynie ?

    A merde, je l'ai dit !

    Pas grave, peuvent rien entraver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, et plutôt que de me déchirer la tronche au rhum, parfum enthousiasmant pour un goût décevant, je préfère un Condrieu. Des goûts et des couleurs, hein ?

      Supprimer
  13. Très bien, admettons.
    Mais pourquoi en ce cas critiquer David Bowie qui est le modèle androgyne moderne indépassable ?
    Pourquoi critiquer la théorie du gender qui nous explique que l'identité sexuelle n'est pas autre chose qu'une construction sociale imposée par le patriarcat ?
    Quid de la loi naturelle intangible de la reproduction sexuée fondée sur la différence des sexes ?
    Nous sommes probablement trop cons pour entraver mais un semblant de cohérence aiderait à la compréhension, non ?

    RépondreSupprimer
  14. De Tof

    Le Condrieu, j'approuve, ma mère habite en face, et je connais qqes petits producteurs de St Joseph, comme le père Montez qui te sort une "Cuvée du Papy" à laisser vieillir 5 ans en cave à se damner. Le rhum, c'est mon côté pirate, j'ai vécu pas mal en mer. C'est d'ailleurs cette proximité charnelle avec la Nature qui m'a décoincé, réaligné, phase préalable à la transe-formation.

    Concernant l'androgynie, ça n'a rien à voir avec le gender, Bowie, le transexualisme et tout se qui se rattache à l'animal émotionnel et intellectuel. C'est intérieur, le résultat des noces chymiques internes qui te font te départir de ton sexe. Plutôt qu'androgynie, parlons de la reconstitution de l'atome neutre. ça revient à tendre vers le surhomme (j'ai bien dit tendre, je suis pas un prophète, juste 1 parmi 7 000 000).

    Le soleil a rendez vous avec la Lune, le Souffre avec le Mercure, Ida avec Pingala. Physiquement parlant, cela doit avoir un rapport avec les hormones sexuelles, dont la distribution est totalement perturbée, car activée de façon aléatoire par le SNC. On doit vivre des épisodes avec des taux d'œstrogènes de femmes enceinte.

    Les 12 apôtres sont les douze organes reliés au SNC et qui vont subir une transformation totale. C'est pour cela que parler d'évolution spirituelle personnelle est une connerie, le phénomène n'est pas du tout psychique, mais physique ayant des impacts majeurs sur le psychisme. Chez les bouddhistes, c'est l'ouverture des chakras, chez nous, c'est l'Apocalypse de Jean qui narre le processus transformiste total (rien à voir avec une apocalypse nucléaire ou terrestre, Jovanovic peut aller se rhabiller à la synagogue de Satan).

    A certains moments, on devient des porteurs d'images, c'est très dur à expliquer avec des mots, les meilleurs comme Goethe passent par la poésie, ou les arts (rien à voir avec la "culture"), les pseudos intellos dans mon genre font ce qu'ils peuvent. Les symboles deviennent très importants, l'évidence de leur pouvoir saute aux yeux.

    RépondreSupprimer
  15. suite ...

    Normalement, dans le corps, tout est bien ordonné. Au cours de la transe-formation, le SNC se met à renvoyer des informations sensorielles quand on pense ou quand on émotionne. Par exemple, une rencontre avec quelqu'un peut se manifester physiquement par un goût horrible dans la bouche et des nausées. D'autres vont associer une sensation avec une couleur, ce sont des mécanismes proches de l'autisme, signe qu'entre les cerveaux gauche et droit, c'est le souk.

    Puis, par sauts successifs, on finit par dégager quelque chose en nous qui n'est plus le gendarme habituel, ce père la censure terrible, pour la simple raison que le père passe au-dessus en tant que BON PERE (fin de la rébellion contre Dieu), et alors s'installe un dialogue interne où la microscopique parcelle universelle (Pistis Sophia chez les gnostiques) retrouve un peu de l'autonomie originelle et se met à observer l'animal émotionnel et intellectuel à l'œuvre tout en renvoyant des tonnes "d'amour" (pas d'amour humain, c'est une sensation autre).

    Chez les gnostiques, on dit que chaque destruction d'un agrégat psychique cristallise une nouvelle vertu.

    On sort du bien et du mal pour passer du circonstanciel à l'universel. Juste ou injuste, Droit ou de Travers, gracieux ou disgracieux. Brebis essaie d'en donner une illustration à travers sa passion pour Barbara.

    Il faut comprendre que cette aventure, est de même nature que l'univers : totalement sexuelle.

    L'immense plasticité de l'univers lui permet toutes les excentricités dans le domaine du vivant, ce qui donne l'illusion qu'on peut plier la FORCE à notre guise (OGM et tripatouillages génétiques par exemple).

    Erreur grave.

    L'univers physique est une gigantesque toile de foutre cosmique en mouvement, c'est son seul but, procréer, produire la vie partout et tout le temps. Il est fait pour ça. Le lascar sur le chemin va vivre avec ce foutre cosmique comme juge de paix à la place de ses neurones ou de ses émotions.

    Le sexe et ses hormones sont le centre de l'initiation. Le transsexualisme tel qu'actuellement promotionné en tant qu'archétype n'est qu'une façon de tomber plus profondément encore d'un côté de la matière, ajouter encore des agrégats psychiques, pas d'en sortir et certainement pas de tendre vers cette "androgynie" propre à l'humus universalis.

    Il est très difficile de parler de tout cela sans se couper des autres, car cela donne l'impression qu'on a quelque chose de plus, qu'on voit des "trucs" pas très catholiques, sachant que la transe-formation nous a d'abord enlevé au sens propre tout ce que nous étions, tout ce que nous avions.

    C'est à poil sous la grêle qu'on chemine, seul, douloureusement, dans l'adversité et sous les moqueries ou l'envie ou la jalousie. Notre état n'a pas son pareil pour réveiller tous les défauts de l'espèce humaine chez autrui, d'autant que nous avons une fâcheuse tendance à projeter nos univers oniriques, ce qui peut nous faire passer pour prétentieux, ou carrément infectes.

    C'est la raison pour laquelle les grands initiés ne parlent jamais, d'autant que ceux là peuvent nous réduire en cendre en une seule phrase, ils ont la puissance du logos.

    Une seule phrase d'un de ces initiés peut plonger le monde et les hommes dans une guerre de tous contre tous qui ferait passer la seconde guerre mondiale pour un pique nique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SNC ???
      "Brebis essaie d'en donner une illustration à travers sa passion pour Barbara." et pour Mina...je fais de la Minaologie...La Lunaire et la Solaire...allons, Totof !

      Supprimer
  16. Système Nerveux Central

    Barbara : Ouais, c'est difficile à expliquer. je comprends que ça surprenne.

    Essayons avec une autre image, puisqu'on parle de porteur d'images.

    La Joconde : il est possible, selon l'interprétation "initiatique" qu'en fait ce portrait soit l'autoportrait de l'artiste tel qu'il se voit initiatiquement parlant. On comprend de suite mieux le caractère mystérieux de ce sourire et la sérénité qui s'en dégage. "L'androgynie" saute aux yeux. C'est l'Adepte au sommet de son art.

    Barbara : ta relation avec cette artiste n'est pas du domaine du groupie, on est d'accord :), mais plutôt du domaine de la reconnaissance de la Grâce Suprême, en quelque sorte l'évidence que si la Grâce existe en ce bas monde, elle ressemble à ça. Barbara devient l'image portée de la Grâce Suprême.

    Je sais, c'est très casse-gueule ce que je raconte, mais il n'y a que les ARTS pour amener l'animal émotionnel et intellectuel à exprimer sa transe-formation après être passé sur les fonds baptismaux du chemin initiatique, dont la Kundalini fait partie.

    Et chacun de réagir en fonction de ses sensibilités. Dans une certaine mesure : Barbara, Goethe, Schiller, Vinci même combat.

    Barbara s'impose comme une évidence forcément rare dans ce monde de brutes à celui qui regarde naturellement au-delà du voile.

    Evidemment, t'aurais choisi Cloclo, ton cas (ou le mien) relèverait de la psychiatrie lourde.

    Mais, c'est Barbara et pas une autre, car cela ne peut être.

    Ceci était une tentative maladroite de dire avec mes mots vulgaires ce qui s'exprime normalement par la poésie la plus haute.

    "Mignone, allons voir si la Rose ce matin est éclose..."

    RépondreSupprimer
  17. J'ai trouvé chez Schiller de quoi illustrer gracieusement mes propos :

    https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Triomphe_de_l%E2%80%99amour_(Schiller)

    https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Combat_avec_le_dragon_(tr._Marmier)

    https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Image_voil%C3%A9e_de_Sa%C3%AFs_(tr._Marmier)

    https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Paroles_de_la_foi

    Etc ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu es un poète ! Je suis sûr que tu as griffonné des centaines de pages. Publie-les sur un site...

      Supprimer
  18. Je chemine, et c'est l'intellect qui déversait son flot onirique et rance, une mécanique se meurt, un Être s'en vient, le voile se lève, j'en appelle aux Dieux, à nos muses.

    Jupiter, Aphrodite et tous vos semblables, je vous convoque au tribunal de mon essence, soyez sans pitié, je suis sans crainte, que se pose enfin l'oiseau sur la branche, que le Sel de ma Vie parfume mes Alcools, que le Souffre de mes Chairs exhale ses Méchancetés, que je rende grâce à Dieu, que je renaisse au prochain printemps.

    :)



    RépondreSupprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.