samedi 13 février 2016

Le Gal



Le Gal  (abréviation drôlatique Twitter) Piquemal 
et son revirement en dit long sur la dictature qui court en France, 
et sur ses implications dans des esprits que nous jugerions habituellement forts...
N'est pas Ursula Haverbeck à 87 ans qui veut.
Il est exact que les femmes sont bien plus résistantes que les hommes.
Cette baudruche galonnée s'est donc dégonflée,
alors qu'il risquait quoi donc, à la retraite et à son âge ? Strictement rien.
Au contraire, droit dans ses bottes, il eut été  
un symbole fort et encourageant pour nous  tous,
et surtout pour les nigauds qui ouvrent à peine les yeux.
Il semble que face à la haute trahison la désobéissance était inscrite dans la Constitution.
Quelle mouche l'aura piqué, ou  justement quelle piqûre lui aura-t-il été faite
D'ailleurs, cette histoire d'hospitalisation  a des relents étranges, et est des plus intrigante.
Cet homme à lui-seul résume la catastrophe à venir,
et alors que le raz de marée s'amplifie nous ne voyons aucun commandant de navire et de chef radical poindre le bout de son nez.
Aucun !
Certains tels Christine Tasin, Renaud Camus
(Avec son Parti dit ridiculement de l'In-nocence ?)...
ont le semi-courage de dénoncer les Effets,
hélas, loin de là les Causes de l'immigration 
sur lesquelles ils se tairont et qui sont liées et reliées à l'agenda des élites sionistes.
Quand  nous voyons  des drapeaux israéliens flotter dans les rangs de Pegida, ou quand avec nos 5 mots d'allemand, nous entendons les dirigeants de Pegida dénoncer "Der Antisemitismus"
  des migrants, eux-même sémites, nous rions  sous cape,
ou  pleurons, de rage et d'incompréhension.
N'ont-ils pas suffisamment subi, en Allemagne de l'Est, la folie destructrice
du Bolchévisme, cette énième idéologie messianique talmudique ? 
L'Europe de l'Ouest est coincée entre la faction guerrière Judéo-Maçonnique et le bétail de  faction Musulmane, importée de force
pour nous saccager. 
L'Europe est une machinerie qui broie
dans une nouvelle version de l'URSS. 
Si Ursula est une héroïne Le Gal est un branleur,
et de plus, un branleur qui se tape le manche pour rien, car il n'a pas de testicules. 
Il bat sa coulpe ? Qu'on lui botte le cul !
Il mérite notre mépris.
C'était donc ça, le patron des légionnaires ?
A moins d'un sursaut salutaire, il se sera fait griller de toute part :
le système se méfiera de lui, quand bien même ramperait-il à terre, et quant de notre part,nous en ferons de même,
 et quant à sa conscience, n'en parlons pas,
s'il lui en reste une ... ! 


Deutschland Schafft sich ab. 
By Courtesy of the Jewish Polish 
Merkel.
Rebondissement deu Gal Piquemal à la dernière minute.
A n'y rien comprendre !?

 
 


7 commentaires:

  1. Le petit séjour à l'hôpital est effectivement extrêmement suspect ! Est-il, notre général sauveur (sic) vacciné contre la "renégatitude" ? !! Et, un de moins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. EN EFFET...L'HÔPITAL TU PARLES !...LE POLITBURO...

      Supprimer
  2. " Une certaine droite, la même qui crie « CRS avec nous », est fascinée par les généraux. Elle devrait pourtant savoir que, en temps de paix, le moyen le plus ordinaire de devenir général, a fortiori général quatre ou cinq étoiles, est de courtiser les politiciens. Le parcours du général Piquemal, successivement membre du cabinet des premiers ministres Rocard, Cresson et Bérégovoy, est typique. Ce n’est certes pas l’indépendance d’esprit qui est recherchée dans ces nominations, ce ne sont pas même, ou assez rarement, les talents militaires. Quand vient l’heure de vérité, on s’aperçoit que les généraux sont nus. Dans les premiers mois de la guerre de 14, il fallut, d’un mot nouveau forgé pour l’occasion, en limoger pas moins de 162, qui avaient été nommés pour leur dévouement aux principes républicains : cent soixante-deux ! L’historien militaire Pierre Rocolle en a tiré un livre, L’hécatombe des généraux. À combien de dizaines de milliers de jeunes Français leur incompétence coûta-t-elle la vie ?

    Pareille carrière prépare encore moins au devoir de désobéir. Le chapitre consacré au putsch d’Alger dans les souvenirs du colonel Argoud (La décadence, l’imposture et la tragédie) est – quoi qu’on puisse penser, avec le recul du temps, du fond de la question –, accablant à cet égard. Il y décrit « ces nombreux officiers généraux de l’armée française, dont la prime attribuée par le régime au manque de caractère a favorisé la carrière et qui ne s’imposent que par leurs insignes de grade. » Quelques retraités sauvèrent alors l’honneur des généraux, mais ils furent bien peu nombreux. S’en retrouverait-il au moins autant aujourd’hui ? Ce qu’on a vu ces derniers jours n’incite guère à le penser. " 12/02/2016 – FRANCE (NOVOpress)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de toutes ces précisions essentielles...

      Supprimer
    2. Mais alors, pourquoi s'est-il même dérangé de sa tanière, ce couard !?

      Supprimer
  3. Qui dit vrai, qui dit faux ? Le Gal sembla avoir repris du poil de la bête.

    " Communiqué de Christian PIQUEMAL
    Président du Cercle de Citoyens Patriotes

    Pas de volte face… Pas de capitulation !

    Je ne renie rien !

    Le combat continue !

    Prochainement, j’aurai l’occasion de m’expliquer clairement et de confondre mes détracteurs !

    Je le proclame : Le 6 février, du plus profond de la France a jailli une flamme, que rien ni personne ne pourra jamais éteindre.

    VIVE LA FRANCE ÉTERNELLE !

    Fraternellement à tous. "

    http://blog.cercle-citoyens-patriotes.fr/a-propos-de-calais-2/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est inclus dans l'article, Pierrot ! Je suis dubitatif ! les merdias auraient-il tenu des propos qui n'étaient pas les siens ???

      Supprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.