mardi 5 janvier 2016

What ?


Quasi momifiée et comme borgne, ex-fan et surtout ex-fleur épanouie de la Jeunesse,
par excellence ... beauté fracassante aujourd'hui fracassée, et dont le miroir s'est brisé.
Ancienne Poupée, Lolita, Muse, tournée vieille,
 du fameux faussaire, 
 qui, outre le fait de piller les grands compositeurs,
payait aussi les compositions 
de ses propres arrangeurs et les signait
en son nom propre.
Passée directement de bouton de rose à rose fanée, sans avoir connu la maturité.
Faut-il en rire ? Faut-il en pleurer ? 
Les moches restent moches, et les beaux deviennent 
moches ...
A y regarder de près, on y trouve une dimension hilarante.
Et vous, où en êtes-vous de ce côté-là ?
Ce que je regrette : ne pas être né dans une grotte, ne pas vivre dans une grotte, ne pas mourir dans une grotte. 
Pourquoi diable, donc suis-je sorti au-dehors ?
Égalité & Fraternité dans la Vieillesse et la Mort.
Liberté ? 
Celle de rejoindre ensuite le Ciel mythique dans le corps de gloire ?


L'autre divine anglaise.
Elles ont joué ensemble dans "Meurtre au Soleil".
De "Bottes de cuir" au "Jeu des trônes".
"What can we do but laugh ?"dixit DR,
quoique Diana Rigg, elle, aura gardé du chien, la jeune femme vive, sexy, bagarreuse et glamour, irremplaçable, unique,
est bien ancrée et vissée en elle, et comment !
Aucune actrice mondiale n'ayant pu reprendre son rôle, où la Thurman s'est plantée,
ainsi que le pitoyable metteur-en-scène.
Diana Rigg,  flamboyante,
fut, sera, et est, de toute éternité, une âme et une flamme extraordinaires.
Sa maturité spirituelle, au plus jeune âge, lui aura fait éviter
les écueils du vieillissement humain,
qui, comme la Jeunesse, n'est qu'une étape, un leurre, une illusion, avant l'éclosion
de la Chrysalide de ce corps mortel,
lui-même, diaboliquement 
illusoire. 
Jane avait la grâce, Diana l'a toujours.

7 commentaires:

  1. BG, acest an sa-ti aduca numai bucurii!

    RépondreSupprimer
  2. Jean Aymard Desconnards6 janvier 2016 à 05:14

    On dirait un vieux cadavre pétrifié par le temps...Quand je repense à elle dans " Comment réussir quand on est con et pleurnichard " avec Carmet et Rochefort où sa croupe est sublime et enivrante de beauté...Elle a bien changé physiquement alors que dans le même temps, mentalement, elle est toujours aussi conne...En tous les cas, c'était, dans ses plus belles années, une sacrée pouliche...Mazette !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas du tout qu'elle soit conne ! Quand on a perdu sa fille qui s'est suicidée, on ne peut pas être conne... même si elle tient un discours qui te semblerait être celle d'une bécasse, ce sont des mots, du blabla, ce n'est pas issu de son être profond. Elle vit, au contraire, une épreuve terrible...et j'ai beaucoup de compassion pour elle qui se rend compte que la gloire n'est RIEN !

      Supprimer
  3. La beauté de la jeunesse elle-même n’est que la laideur de la vieillesse qui se pavane dans les bourgeons.
    Emil Cioran

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS : Cioran est un des rarissimes auteurs que j'apprécie...

      Supprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.