dimanche 28 juin 2015

Us


L'Humanité crève. La Nature crie. La Faune et la Flore s'épuisent. Les Cieux et les sols se meurent, 
et
Les USA sous le Joug
des familles cosmopolites, entre FED, Goldman Sachs 
et Monsanto, font le va et viens entre Walt Disney, Hollywood et Gay  
Pride... dans un monde infantilisé.
Singerie américaine clownesque habituelle,
quand ce pays aux élites khazares raffinées dans la cruauté, puissantes et perverses
torture le monde.
Comme pour narguer les mondes chrétien et musulman, la Maison Blanche se pare ici de l'arc-en-ciel aux pitoyables tristes couleurs guées.
On est chez Guignol.
Une mise-en-scène  et un artifice qui finiraient par ressembler à un aveu et, qui sait,  à donner raison à ceux qui pensent, arguments étonnants à l'appui, que Michelle Obama 
est, à l'origine, un homme.
C'est la Maison Blanche qui couve un couple des plus tordu,
mis en place par les maîtres de l'Ombre. 
L'illumination signifie, en clair :
sous votre nez et barbe, nous - Lobby de Sion-
avons installé un couple homme/transgenre
 "arc-en-ciel",  à la Maison dite Blanche".
Une tromperie sur le mode de "Hidden in plain Sight".
Une animatrice de télévision, Joan Rivers,
 a déclaré, 
peu de temps avant de mourir, comme par hasard, que "Michelle is a tranny, a transgender...
we all know that".
 


La roibe rouge, très de mode aux Usa, est la couleur de la femme initiée.


Voilà


Voilà le travail ! 
Ce que les "sachants" appèleraient une "installation".
ou Tête-Bache,
(ne pas confondre avec Tête-Bêche, quoique la tête, en quelque sorte, ait été bêchée),
grilles, drapeaux, fond de verdure, cordon sanitaire ... Ne trouvez-vous pas une poésie à cette tête  miraculeusement flottante ?
Pourquoi donc ce chef n'avait-il pas pris un bon français de souche comme employé ?
Désormais, c'est la tête qui opine du chef, et le chef dont la tête s'est faite opinellée.
L'assassin aurait prié dans la mosquée de Pontarlier,
face au parking central,
tout près de laquelle notre 106 Peugeot  bleue
avait créché une semaine,
au  printemps dernier.
tendres souvenirs.
Cela dit, il est une forme de poésie à cette tête ainsi fichée sur le grillage,
qui nous fait songer à Salomé de Mina.
Dommage que ce ne soit pas, par centaines, celles de "nos"
élites.

Ici, X ! Ici, Y ! Ici, Z...


Il y a de cela, n'est-ce pas ? Ne vous laissez ni miner, ni abattre par cette mini affaire "Charlie", the show goes on.
Musica, Maestra !



samedi 27 juin 2015

In Fine


Enfin, dans ce fatras, une sacrée chouette nouvelle ! 
120 000 !
-Notez dans la "délicieuse" vidéo ci-dessus, la pique lancée aux arabes...
Un Israël francophone mais pas sur le mode, sans doute bâtard, "du  français au Maroc",  Israël étant l'excellence !-
L'Alyah ? Oui ! Oui ! Oui ! Oui ! et encore Oui !
"Alyah 2 points 0" !
Alyah qui rime avec Joie.
Un Israël Joyeux, un Israël Gay, un Israël Maçon !
Crif + Aipac + B'nai Brith + Beit Haverim...
Israël, c'est la science ! Israêl, c'est la connaissance, Israël, c'est la Lumière,
Israël, c'est l'Amour, Israël, c'est la Maison, 
la Maison du Père.
Ah, écouter Bob, Barbra et Barbara,
 avec des écouteurs aux oreilles, allongé sur une plage de Haïfa ! 
Israël de l'Amour, de la Foi, Israël de Y.ahwé, de la GPA, de la PMA ! 
Les fils uniques du Père retournant vers la Source qui est leur !
A quand l'Alyah de Carla, de Nico, de 
François H, des Drîcker, des Elkrief, des Cohn-bendit "..."
(Les points de suspension recouvrant des milliers de noms)


L'hilarante et foldingue psy frileuse et emmitouflée à Jérusalem (!!!),
 dit bien "monter en Israël"...Car, c'est une montée mystique sur le "mont du Gotha", n'est-ce pas ?
D.ieu attend sûrement que son peuple soit rassemblé en totalité, pour engendrer, depuis les Cieux des Cieux, l'arrivée du Messie.  
"Demain à Jérusalem" n'est plus un rêve, mais une réalité ! 
Voyez comme la psy balaie d'un revers de main l'existence d'un peuple antérieur, les Palestiniens, à celui d'Israël.
Euh... Et si les musulmans prenaient de la graine et faisaient de même ?
Hum ? 
La république n'est qu'un leurre, lisez JSSNews
ou Islam Info, ou même Allain Jules,
tous ces sites sont ultra-racialistes : 
"Les nôtres avant les vôtres".
Sur ce point, nous sommes tous en accord.
Multikulti funktioniert nicht.

jeudi 25 juin 2015

Samuel



Samuel :  der  Anti-Freimaurerei

Une Loge incendiée, en soi, est une Victoire symbolique du Peuple.
Il nous tarde que la France en compte des centaines de ravagées par les flammes. 
Nous prions Dieu, en sueur, afin que des brasiers se déclarent ici et là avec intercessions et interventions angéliques !
La Lumière contre la Source Noire.
La Loge :., hélas, a contaminé les esprits.
En France, les mots sont si détournés et sournois, que sur un site dissident,
qui remporte une palme de popularité,
un débat sur l'immense Faurisson est qualifié de
"d'inutile et de largement indésirable".
Faurisson est le révélateur ! 
Les Moutons Mols acceptent la tendance rouge des gauchistes à la "cailloux dans le brouillard",
mais vomissent la teinte marron.
Qui sont ces ovidés sans substance  ?
Oh, des lâches.
Faurisson, révélateur alchimique de la dissidence réelle. Autre Principe révélateur, hormis
Ryssen et Kling avec leurs livres respectables,
Ne pas vivre de la Dissidence, et n'en récolter aucune dividende est une obligation.
Vous l'aurez compris, selon notre optique, Dieudo, Soral, Blanrue, Jovanovic  and co : business. 
Fric, fric, and fric.


Les ME ou la Dissidence asselinienne de Toc. 
Les fausses brebis galeuses, pourtant suivies par des milliers de gogols.

samedi 6 juin 2015

Je Suis


Je suis Puppy & Je suis Charbonnette.


Je suis Laïka. Je croise les pattes, et je pense.
Dans l'intimité, appelez-moi simplement :
"Virginia Wolf".


Je suis un double chèmetrèle du 7 juin.


Je suis encore Puppy sur son sofa, cette fois.


Je suis l'Arbre de Pise, renversé par un camion à reculons.


Je suis un nuage artificiel qui paraphe le 3ème millénaire, et le Nouvel Ordre 
Mondial.


Je suis le Démon du 6, Sarközy-Mallah, et je bats le rappel de mes troupes dans mon pays
souverain...
Qui fera que les médias "français" de "gauche" seront à mes bottes, étant donné mes promesses au sionisme international.


Je Suis Madame B...la très vénéneu...eu-eu-eu-se. 
Et moi, je m'en vais un temps,
puis encore un temps,
"cueillir la petite fleur des champs".

vendredi 5 juin 2015

Fin des temps

Wendy...
Ce qui est extrêmement choquant n'est pas que ces comédiens se branlent, mais, le fait que, dans cette mise-en-scène grotesque, ils ne se branlent justement pas ! 
Ces branleurs sont à la branlette,
et dans un plus joli langage,  
à l'onanisme,
 ce qu'Einstein est à la physique : 
des imposteurs.
La branlette est noble, et d'ailleurs, que ferions-nous, les célibataires endurcis, bien que ramollis, sans elle ?
Et eux, la singent, et la singeant, la bafouent, et ce n'est pas à un singe qu'on apprend à faire la grimace !
Une petite manœuvre LGBT de derrière les fagots, ou autant le dire, de "derrière les faggots" !
Non au blasphème !
PS : d'après un fin limier, ils ne seraient que 2, 2 figurants dupliqués.


Même Mrs Peel, qui pourtant en a vu d'autres,
se demande bien :
"Après l'immigration l'avortement, comment donc régler ce douloureux 
problème  de masturbation 
de masse ?" 
Entre l'ode inversée à la masturbation,
 et un
"Vagin de la reine" au château de Versailles, 
du très cosmopolite, apatriote  et tas de fumier,
Sir (!) Anish Kapoor
qui injurie Lenôtre et la France,
il est, avant que nous crevions, encore temps de 
signer ! 
Le torche-culs des Inrock y va de sa litanie et de son chapelet de gaucho-capitalistes désoeuvrés. 
Au fait, ce "truc"de Kapoor (Kakarich !), combien a-t-il été payé par la république pour contribuer à détruire la France ?

jeudi 4 juin 2015

Worst-of


Chemtrails : les chefs-d’œuvres de la morbidité.
Est-ce " le Best-of " ou le " Worst of " ?
Les Bêtes de l'Apocalypse sont créées, engendrées, entraînées et montées par les élites "humaines", elles-mêmes,
et ne sont pas le fait de "Yahvé", ce  "Dieu" vengeur d'essence hébraïque, pitoyable égrégore, mais le fait de malades démoniaques, de possédés, et d'entités malveillantes incarnées, 
qui malmènent la Terre.
Je ne fais aucun lien, bien au contraire, entre l'Ancien Testament et la Lumière.
Une religion est en soi une offense à cette Lumière.

 Avec le temps chemtrélisé.
Chèmtrèle de Sud-Bretagne capturé par nos soins.

mercredi 3 juin 2015

SOS


Entre "vaut mieux être seul que mal accompagné"... et "mieux vaut être riche et en bonne santé que pauvre et malade"... La question va finir par se poser de savoir si la sagesse ancestrale a encore cours. 
SOS.

mardi 2 juin 2015

Steve Cochienneries


En tant que goy de chez goy, 
nous avouons une faiblesse :  ce type de performances osseuses et oiseuses, nous laisse, plus que de marbre de pierre tombale... perplexe, plus que perplexe...
Pourquoi donc se faire du mauvais sang sur le sort du goy minuscule ?
De par son ultra-toxicité, le Judaïsme majuscule s'empoisonnera-t-il de l'intérieur ? 
By Courtesy of
E & R


"Mademoiselle" Cohen,
(Ou Mademoiselle Chen, selon Berger ?)
en tant que Juif   Semi-Transgenre, a tous les droits, dont celui de marcher sur des œufs de crânes goyim, et bien sûr et surtout, de ponctionner
dans le budget de la culture 
alsacienne.
A combien cette bagatelle ? A combien, ce 
massacre ? 
dans un élan rare de philosémitisme, 
comment les Juifs eux-mêmes prennent-ils  cette fantaisie macabre de "Death Pride" ?
Un vent de démence  souffle-t-il dans leur communauté ?


Avec la "fabuleuse" figure corporelle ci-dessus, 
entre compas et équerre,
et un chouia d'étoile de David,
Steve atteint-il le summum de son Art ?
Il est presque dommage qu'il n'ait pas "poussé" un peu plus, et, en clair, n'ait pas littéralement pissé  et déféqué sur le marbre, prouvant là son génie,
qui reste donc, encore,  à prouver !
Provoc pour provoc, ce n'est là, sans doute, que partie remise.


Qui donc était présent lors de la cérémonie timbrée,  "sélect" et "avant-gardiste" strasbourgeoise ? 
Des curieux, des rabbins, des pervers ? 


Pousse, Steve ! Pousse,
et le Génie sortant de son ampoule rectale
finira bien par poindre,
en montrant 
sa petite tête brune. 


Un arrière-goût de mort et d'auto-destruction.
En conclusion : comment ne pas avoir honte de ce que la France est devenue. 
PS : pardon pour les Coches, pardon pour les Chiennes, mais nul pardon pour les 
Couennes de Porc. 
Ce cirque est hilare en apparence, seulement en apparence, il augure des jours 
très sombres pour 
les diverses humanités. 
Honte à la Municipalité strasbourgeoise.