dimanche 5 janvier 2014

Année profondément érotique





Et caricature Mina sans le savoir.
 By no Courtesy of Meree.



Bon, c'est fait !
Et qu'ensuite, on n'en parle plus de cette foutue Queuenelle dont nous aurons vite fait le tour,  et qui finit, à la longue, par être un geste moutonnier et immature, qui se ringardisera de lui-même, car elle est  juste un éphémère épiphénomène sociétal, nullement un support idéologique susceptible de rassembler des individus pour un projet qui soit solide d'une société, différente indexée sur d'autres valeurs.
Dieudonné est un saltimbanque,
pas un tacticien de la politique.
Le cœur du système, c'est le Crif et le Go.
Le seul  objectif noble est de les détruire, à coups de mortier, pas à coups de bras d'honneur,
plus ou moins tordus.
Mort aux Crif , Licra, Ldj, Cran,  Droit Humain,  GO and Co ! Et à tous leurs membres.
Valls, Taubira, Bhl, Attali... Au bûcher des vanités ou Empalés !
La chasse à l'homme contre Dieudonné est scandaleuse.
Que le vent tourne, qu'il tourne !

                                                                             

4 commentaires:

  1. Ah non, ni le bûcher, ni la Croix, ni aucun martyre, il y a eu trop de prédécesseurs illustres.En vieillissant, on attrape la gueule qu' on mérite, voilà un supplice naturel bien suffisant...

    RépondreSupprimer
  2. Et d' ailleurs ils n' ont pas attendu!

    RépondreSupprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.