vendredi 11 octobre 2013

Le petit Zorro


                                                                               

Zemmour est le chouchou de la frange de gauche de la  fachosphère. Il nous sort par les trous des yeux et d'ailleurs autant que l'insupportable Soral dont le narcissisme en fait un gâchis. Certains des points de vue et des lignes que ce Zorro gnomique dégage sont intéressants, cependant, en règle générale, il nous gave. Il se situe assez dans la lignée "machiste" des Abbé, Ibara, Soral, La Lime, Orfeenix... qui concèdent un certain talent aux femmes, mais leur dénient la capacité endémique et consubstantielle du Génie. Autant le féminisme est une déviation, et une belle baudruche qui tombera comme une Montgolfière aussitôt crevée, autant nier un génie féminin est absurde. Personne ne peut dénier le fait que de nombreux homos, qui se situent  d'office à la croisée du chemin entre mâle et femelle furent des génies, il en est de même de certaines femmes. En agissant ainsi, en reléguant ces femmes aux marges de la créativité, et les réduisant au rôle de procréatrice, uniquement charnelle, uniquement animale,  la droite nationale se prive d'une vraie force qu'ils ne reconnaissent pas à sa juste valeur, et par conséquent, elle se sabre. A cet égard, les mystérieuses Sœurs Aryennes ont raison. Ce sont d'ailleurs les mêmes groupuscules qui ont Marine Le Pen dans le viseur, pour des raisons idéologiques, mais aussi, parce que, bêtement, c'est une femme, et surtout une Lionne dont ils jalousent l'excellence et la dextérité de chasseresse. Si la majorité des femmes sont des bécasses, la majorité des hommes sont, eux, des beaufs, et Zemmour y échappe à peine. Beaufs entre canapé et bières, et pouffiasses, entre mèches et vernis à ongles, appartenant à une lie humaine qu'à tort nous ne stigmatisons pas assez. Certaines femmes, contrairement à ce que prétend Zemmour, ont le culot de la création. Parmi les femmes dont le génie nous subjugue, et c'est sans doute-là notre côté pédale, nous citerons certains cas fort précieux, car elles sont pas des faux, ni des imitations mais de purs diamants : Chanel, Mina, Barbara, Duras, De Bingen, Colette, La Callas, Les Sœurs Brönte, Virginia Wolf, Frida Kahlo, Marie Curie... alors que des génies au masculin tels que des Proust, Schubert et des Mozart nous font chier et nous  plongent dès les premières notes ou phrases, dans un ennui des plus mortel. Sur la toile, nous en avons décelé de ces femmes et de ces hommes talentueux, mais qui, jusqu'à présent, parmi eux ou elles, aura  écrit une chanson comme "L'Aigle Noir", "Le Soleil Noir", "Pierre", qui en 2 mesures nous plante une ambiance unique de solitude et de pluie soutenu par le saxo de Michel Portal,  ou encore l'éternel "Dis, quand reviendras-tu ?". Nous les attendons toujours, et d'un sabot ferme  ! Brebis égale Vache translucide.


La Louve de 1973 est un chef-d'oeuvre absolu, tout comme l'est "La Fleur d'Amour", de 1972.
 Les musiques nerveuses et cyclothymiques de La Louve sont de Barbara, et l'orchestration, géniale, de William Sheller. Barbara aura poussé Sheller dans ses plus hauts retranchements. 
Question : pourquoi Sheller
quand il compose pour lui-même n'aura t-il  écrit que des fadasseries ? 
Pour La Louve, Barbara, cas unique au monde, avec Mina,
fut à son pinacle, tout à la fois, créatrice, musicienne, interprète, bête de scène, et muse,
jusqu'à la chute finale et les spectacles de trop,
des années 90.
Seul Léo Ferré et dans une moindre mesure Nougaro, arrive à l'égaler. Brel, lourdingue, et Brassens, poussif, se situant  loin, loin, loin, derrière.


Cigarette entre le majeur et l'index, et regard et moue signifiant : 
"Essayez-donc de vous hisser  sur mon piédestal".
Ils rament encore.

                                                      

17 commentaires:

  1. Croire qu'un genre soit incapable de génie est signe d'une haine de soi profonde, pour moi. Peut importe le genre ou le sexe. Cloisonner une espèce est signe de peur de l'autre et petitesse de soi. On n'a besoin de rabaisser que si on est nous même au sol. Quand on sait ce que l'on vaut, on sait aussi ce que l'autre vaut. C'est tout ce que j'ai à dire sur la définition du génie de genre.

    RépondreSupprimer
  2. Mais pour Orfeenix, tu me vois surprise. Je ne crois pas qu'elle est de cette eau-là... Je ne l'ai jamais lu ainsi. Enfin. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Orfeenix aime la création masculine...ah, ah, ah !

      Supprimer
    2. Toto! Tu cherches des noises à ma grande sœur maintenant. Elle finira par te jeter un sort ou te faire cuire un soir de sabbat. ;)

      Supprimer
    3. Orfeenix ? On s'aime beaucoup ! Mais comme toutes les femmes, elle est fée et sorcière...

      Supprimer
  3. BG, iti doresc un sfarsit de saptamana cat mai placut! Te imbratisez, Odorica

    RépondreSupprimer
  4. Moi je l'aime bien ce Zemmour ! Il a pas peur, il dit ce qu'il pense, avec franchise, et rien que ça c'est rare ! Puis il est brillant et très cultivé... De même pour Soral, qui devient quand même un peu lourd.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu aurais pu parler de Barbara, tu es un artiste ! Sorâl et Zemmour m'emmerdent !

      Supprimer
  5. Je suis pas fan, à vrai dire, de Barbara ! C'est pour ça que j'en ai pas parlé. Je sais que toi tu adores. Je reconnais qu'elle a une belle voix et quelques magnifiques chansons, mais j'aime moins qu'un Brel ou un Brassens pour ne citer qu'eux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est bien plus forte que les 2 que tu cites : fallait la voir sur scène !

      Supprimer
    2. Tu l'as vue sur scène ? Au niveau des textes je sais pas si elle est plus forte... Mais surtout ce que j'aime bien chez les autres c'est qu'il y a un peu de dérision parfois, elle c'est comme Ferré : trop sérieux, bien que j'apprécie quand même !

      Supprimer
    3. Oui, en 1977, gosse ! Un souvenir ébloui...On voit que tu ne la connais pas, elle savait très bien se moquer d'elle-même. Elle parle aussi bien du Mal de Vivre que Baudelaire ! Alors quand elle y va, elle y va mais chez elle cela finit en éclat de rires...il faut que je retrouve un papier.

      Supprimer
  6. Duppy Conqueror

    http://www.dailymotion.com/video/x7rerl_jean-claude-borelli-dolannes-melodi_music

    RépondreSupprimer
  7. Duppy Conqueror

    Bon c'est vrai...la trompette..ça veut dire ce que ça veut dire...

    http://www.youtube.com/watch?v=BoXsxYf2UMA

    RépondreSupprimer
  8. Environ deux millions de pèlerins musulmans ont commencé dimanche à se rassembler à MINA, pour célébrer ta MINA, ty y vas toi la brebis voir ta MINA près de la ville sainte de La Mecque, en Arabie Saoudite, pour le début du concert annuel de la MINA . Dans la vallée de Mina, ils vont prier et se reposer avant de se rassembler lundi sur le Mont Yasser Arafat, également proche de La Mecque, pour une journée de chants et d'invocations qui constitue le temps fort du concert de MINA, l'une des cinq stars de l'Islam.


    Les pèlerins sont arrivés à Mina par la route, par le train ou à pied, les hommes portant un habit composé de deux pièces de tissu blanc non cousues et les femmes recouvertes à l'exception du visage et des mains, comme le veut la tradition.

    Ryad a imposé cette année une réduction de 20% du nombre des fans de Mina venant d'autres pays et de 50% pour ceux venus d'Arabie saoudite, en invoquant le risque d'une épidémie du coronavirus MERS et des travaux d'agrandissement du stade ou va chanter la MINA

    RépondreSupprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.