mardi 24 septembre 2013

Chrissianisme


Outre un talent de sculpteur, et son métier de restauratrice d’œuvres d'art, Chriss détient un art de la gueulante qui lui est propre et qui est art tout court.
Et c'est précisément là, le sait-elle, qu'elle atteint  son propre génie, et le paraphe.
Chriss est un des meilleurs écrivains de la Toile, à des coudées au-dessus d'un chichiteux et gnangan Didier Goux,
à l'écriture toute aussi efféminée que celle d'un Renaud Camus,
au style raffiné de dentellière,
dont le comble du rébarbatif et de la sophistication est incarné par leur égérie : Marcel Proust.
La vie, la colère et la rage coulent à flots
dans les veines et les nerfs des écrits de Chriss.
C'est vivant, nom de dieu, ça gueule !
Voici donc que  l'Erinye  Chriss, te prend, cette fois, la Gertrude Stein dans le  viseur,
elle  démonte la gueule de cette  lesbienne retorse et tordue,
avec "pignon sur rouelles".
Chriss vise juste, car elle sait, dans ses fibres, comment la machinerie de l'art s'ébroue et tourne.
 Lui ou Elle ? Lgbiquette et Judith Butler avant l'heure, "Gertrud" elle-même,
qui bien évidemment inspira un gnome narcissique et pervers comme Woody Allen.
Il suffit qu'un prétendu artiste se proclame juif,
fréquente la synagogue (important!)
et le lobby le hisse aussitôt aux nues.

Téloche, radio, cinoche, variétés, galeries : 
tous un pied à Auschwitz.
"Le Disneyland de la mort dont le Mickey est Elie Wiezel" dixit Emma.
Les idiots de goyim n'ont aucune idée de comment cela se passe à Paris, Londres ou New-York,
dans les sphères juives de "l'art",
qui n'est qu'entassement de juifs sur juifs,
un tas grouillant et malodorant,

où les morts côtoient les vivants,
au point que l'on se demande
de quel côté du miroir, ils se trouvent,
tant, morts ou vifs, ils sont perpétuellement encensés.
Regardez ce Gainsbarre qui fait encore les beaux jours de Mercury.
Les chrétiens n'ont pas idée, de ce qu'est le but :
la mise sous tutelle du goy,
son propre enjuivement, et son allégeance.

Le principe des galeristes du ghetto  de Paris, que Chriss dénonce et dépeint,  était fort simple: repérer un peintre, acheter un maximum de ses toiles pour un quignon de pain, ou quelques litrons de piquette,  les fourguer dans leur grenier, puis, bénéficiant du réseau des galeristes talmoudiques  de New-York, en faire monter artificiellement la cote, en les médiatisant des 2 côtés de la Manche,aidés en cela par la très hébraïque French American Foundation, ensuite, les revendre au compte-gouttes, en ressortir avec le porte-feuille bardé de millions. Autre exemple de rapt : Picasso recevait dans son atelier Juan Gris, qu'il faisait venir d'Espagne, lui offrant de petits séjours à Paris, pour l'observer peindre, et lui piquer ensuite sa technique. Un classique.








11 commentaires:

  1. C' est pourtant vrai !!!...j' ai toujours mis un point d' honneur à insuffler la VIE , le mouvement ...et la fougue ...aussi bien dans mes tableaux que dans mes sculptures que dans mes écrits ...sinon , ça ne me satisfait pas ...
    Le mercibisou ...parce que tu es un des rares qui s' en soit aperçu !!!..ou , du moins , qui l' ait apprécié ...sans doute parce que tu écris avec la meme fougue et la meme sincérité ...
    Bref , souviens toi toujours d' un truc que j' ai appris à mes dépens : les " bons " ...on les évite ...et on les exclut...et , meme , on évite de parler d'eux !!!
    La solitude est un LUXE !!!

    Hi hi ...Didier Goux !!!...celui qui se prend pour un Goncourt !!!...connu dès mes débuts chez les " réacs "...d' une présomption sans précédents !!!...lui et ses divers lèche culs tous plus présomptueux et coincés les uns que les autres .....

    RépondreSupprimer
  2. BG, interesant articol. Te imbratisez, Odorica

    RépondreSupprimer
  3. Duppy Conqueror

    On en fait tous de l'art et tous les jours, l'Art c'est autre chose !

    Pour toi et Chris,

    http://didier-coilhac.com/index.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le gothique et le grandiose m'ennuient. Mozart et Bach inclus !

      Supprimer
  4. Duppy Conqueror

    Tu devrais aller te promener dans Brocéliande , près de ces Dolmens surveillés par des militaires afin que s'évanouisse ton ennui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrête de me donner des leçons, je ne m'ennuie pas dans mes églises romanes et dans la nature.

      Supprimer
    2. Duppy Conqueror

      Ouais, les choeurs des églises gothiques sont toutes romanes...

      Supprimer
    3. Duppy Conqueror

      J'aime bien tes articles que je trouve très persos et qui me semblent "sans trop d'influences", rare sur le net.
      Après, je ne suis pas en quête d'amitié, alors si mes coms t'emmerdent...

      Et toi tu cherches quoi...?

      Supprimer

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs. En aucun cas 'Le Brebis Galleux" ne saurait être tenu pour responsable de leur teneur, non plus que des propos tenus par "Le Brebis Galleux" lui-même, que ce soit dans les commentaires ou dans le corps même des messages.Le Brebis étant schizophrène, avec certificat émis par le Dr AX, neuro-psychiatre de l'université de Strasbourg..Aussi, allez-y, ne vous gênez pas. Cependant, la malveillance sera sabrée, et éventuellement tracée, et une plainte sera déposée s'il y a persistance....La modération a été mise. Plus aucun message ANONYME NE SERA ACCEPTE, et je ne répondrai plus aux inconvenants ou aux messages déplacés.